Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Dieuze : le CFIM prend la place du 13ème RDP

Le Centre de Formation Initiale des Militaires du Rang (CFIM) a dernièrement officiellement pris la place du prestigieux 13ème Régiment de Dragons Parachutistes (RDP) de Dieuze, parti en Aquitaine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/09/16/les-bleus-remplacent-les-rouges-a-dieuze/) dans le cadre des iniques et odieuses restructurations militaires. Mais la ville regrette toujours autant son « 13 ».

Car en termes d’effectifs, le CFIM regroupe près de 600 personnes (400 stagiaires, 100 encadrants permanents qui résident pratiquement tous ailleurs et autant d’instructeurs occasionnels) susceptibles d’être accueillis dans les quartiers Lyautey et Fabert. Cela n’équivaut donc pas de manière comptable aux 900 Dragons et aux 30 millions d’euros de pouvoir d’achat qu’ils injectaient dans l’économie du secteur. Surtout quand on sait qu’à Dieuze, 100 logements vont être détruits, 100 cent autres sont à vendre et encore une centaine est inoccupée. Alors, certes, la présence militaire est préservée, mais il faut bien admettre que le site de Dieuze a été sacrifié (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/09/09/dieuze-la-dans-le-dos/).

Par ailleurs, nombreux sont ceux qui craignent que le CFIM ne soit qu’une illusion de courte durée pour éteindre la contestation née au lendemain de l’annonce du départ du 13ème RDP (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/12/30/restructurations-militaires-le-combat-de-dieuze/). De même, si les 14 millions d’euros issus du Contrat de Redynamisation du Site de Défense (CRSD) de Dieuze, dont quand même 8 proviennent des caisses du Conseil de Général de la Moselle – comme compensations on a vu mieux puisque ceux sont les sacrifiés qui doivent se compenser eux-mêmes, devraient permettre de construire une nouvelle zone industrielle et d’assurer l’aménagement culturel des Salines royales (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/10/12/restauration-des-salines-royales-de-dieuze/), seule une tranche sur trois du projet rail-route (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/01/02/dieuze-compte-miser-sur-le-rail/) sera financée.  

Enfin, les 14 millions d’euros accordés généreusement à Dieuze, dont seulement 6 viennent réellement de l’Etat français, pour 900 militaires mutés paraissent un peu justes quand on sait que Commercy en touche autant pour 226 militaires concernés (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/06/24/restructurations-militaires-commercy-attend-toujours/). Le gouvernement français devrait réviser ses règles de proportionnalité.

26 décembre, 2011 à 19:33


3 Commentaires pour “Dieuze : le CFIM prend la place du 13ème RDP”


  1. guill écrit:

    Bonjour,

    Pour les règles de proportionnalité, je n’ai pas compris. Finalement Dieuze, au niveau comptable, car c’est là votre préoccupation, perdrait 300 militaires (enfin, je pense qu’il perdrait plus de population, car les stagiaires ne s’installe peut-être pas autant que les Dragons qui travaillaient sur place), et aurait une compensation de 14 millions. Commercy avec 226 militaires en moins aurait la même compensation. la différence n’est pas si importante que cela, si ?
    Après pour la participation du CG ou du CR au fond d’aide lors des pertes d’emplois locaux, c’est très souvent le cas. C’est un des désavantage de la décentralisation. Cette sorte de double peine, qu’on retrouve aussi dans le désertification des services publics, où les collectivités locales en plus de ne plus avoir ce service doivent payer pour avoir un moyen de substitution.

    Guillaume

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le contrat de redynamisation du site de défense de Dieuze porte sur 14 millions d’euros, auxquels s’ajoutent 5 millions d’euros de fonds d’Etat divers.

    Il doit permettre de soutenir des projets locaux, comme par exemple un forage pour une société de production de soja (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2012/02/22/du-soja-du-saulnois/) qui devrait créer 40 emplois, l’aménagement de la voirie de la zone industrielle existante et le financement d’une nouvelle, ainsi qu’un projet de route de contournement du centre-ville, qui sera rénové et pourvu, à l’instar du reste de l’arrondissement, d’un réseau de fibre optique à l’abonné. La piscine intercommunale sera également réhabilitée et les Salines royales valorisées (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/10/12/restauration-des-salines-royales-de-dieuze/). Cela dit, 176 des 345 emplois que doit générer cette manne financière ont déjà été créés.

    Le Centre de formation initiale des militaires du rang et ses 383 jeunes recrues est quant à lui loin de combler le vide économique laissé par le 13ème RDP, malgré un objectif cible de 650 personnes qui devrait correspondre au final à 450 équivalents temps plein sur une année. Cette école militaire pourrait néanmoins fermer ses portes dès 2014.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Un vieux char de fabrication française, sorti des chaînes au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, l’AMX 13, a dernièrement pris ses nouvelles marques dans le quartier militaire de Dieuze. Ce petit bijou de fonte pesant 13 tonnes a été récupéré dans un régiment de l’Ouest de la France. Sa tourelle est frappée de l’inscription « Douai ». L’engin trône désormais devant la grille d’accès au CEFI (Centre de Formation Initiale du militaire du rang) qui a succédé à l’illustre 13ème RDP (Régiment de Dragons Parachutistes). Ce centre de formation, qui est le plus important de France, est le seul à être dirigé par un chef de corps.


Laisser un commentaire