Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Gilles Fabre, peintre lorrain

Gilles Fabre est un peintre lorrain né le 7 octobre 1933 à Blâmont (54) et décédé le 19 août 2007 à Repaix (54). C’est d’ailleurs ce petit village qui abrite la célèbre demeure de l’artiste : une ferme datant de 1724 qui a été reconvertie en véritable galerie d’exposition par le peintre et son épouse.     

Gilles Fabre est entré à l’Ecole des Beaux-arts de Nancy en 1949. Il a poursuivi sa formation aux Arts Décoratifs de Paris en 1952. Deux ans plus tard, il revint en Lorraine comme professeur de dessin à Gérardmer, avant d’aller à Sedan. De 1956 à 1966, il exerça le métier d’architecte d’intérieur et dirigea le Bureau d’Etudes du Bâtiment à Paris. Ce fut en 1966, après avoir vendu la moitié de ses toiles lors du vernissage d’une exposition à Saint-Cloud, que l’artiste lorrain décida de se concentrer entièrement à la peinture. Depuis, il ne cessa d’exposer dans un grand nombre de villes françaises et étrangères. De nombreux prix et décorations jalonnèrent sa longue et brillante carrière internationalement reconnue.

gillesfabrepaysagelarivire.jpg

Paysage à la rivière, Gilles Fabre

Grand voyageur, Gilles Fabre est pourtant resté profondément attaché à la Lorraine qui lui a inspiré de nombreuses toiles figuratives, essentiellement des paysages ou des natures mortes. D’ailleurs, en 1970, une première exposition de ses œuvres, intitulée « En passant par la Lorraine » eut lieu à Paris. C’est en 1980 qu’il s’installa dans le village de Repaix, où il restaura une maison lorraine qui s’appellera à partir de 1993 la « Maison du peintre ».

En 60 ans de carrière, il a laissé de nombreuses œuvres, dont les plus connues sont Rue du Dôme à Paris (1967), Vieille brodeuse à Repaix : hommage à Jean Scherbeck, qui est exposée au Musée Lorrain à Nancy, Repaix en hiver (1991), La petite église (2003) ou encore La cruche fleurie (2004).

A noter enfin qu’un musée lui est consacré à Conflans-en-Jarnisy. Ce dernier présente une collection de 25 tableaux du peintre datant de 1987 à 2007, notamment des paysages de Lorraine, des bouquets de fleurs et des fermes sous la neige.

23 novembre, 2011 à 22:55


Un commentaire pour “Gilles Fabre, peintre lorrain”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Lumière, ouverture sur le monde, intimité : la fenêtre fait appel à tous les sens de l’artiste. Gilles Fabre en a peint sous toutes les saisons. La fenêtre du printemps, avec sa glycine parfumée et son appel au bonheur, mais aussi la fenêtre des fermes lorraines en hiver : une lueur dans la nuit, un habitat simple et humble, une bonne table qui appelle l’amitié.


Laisser un commentaire