Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Fête des Lanternes à Maxéville

Le défilé des Lanternes de la Saint-Martin, ou  Laternenumzug, à Maxéville, près de Nancy, est le plus important du Grand Est.

Cette fête attire en effet aujourd’hui plus d’un millier d’enfants et d’adultes de toute l’agglomération à la lueur des lanternes et au son des fanfares de Maxéville et de Ramstein-Miesenbach, la ville jumelée allemande. Par ailleurs, les habitants sont cordialement invités à orner leurs balcons et fenêtres de bougies tout le long du parcours. La fête se termine par la dégustation de bretzels, de vin et de chocolat chauds autour d’un grand feu de bois.

La Laternenumzug est une coutume très répandue en Allemagne, qui rassemble tous les ans à la Saint-Martin des milliers d’enfants défilant dans les rues avec leurs lanternes, accompagnés par des musiciens.

Cette tradition revit depuis plus de 20 ans à Maxéville. 

14 novembre, 2011 à 20:57


Un commentaire pour “Fête des Lanternes à Maxéville”


  1. Groupe BLE Lorraine écrit:

    20 écoliers des classes maternelle et élémentaire de l’école des Vosges ont effectué leur procession annuelle de la Saint-Martin en centre-ville de Sarrebourg. Cette Fête des Lanternes commémore le jour où Martin de Tours, soldat de l’armée romaine, fit preuve de charité envers un mendiant. Voyant le pauvre homme frigorifié et n’ayant ni nourriture ni argent à lui donner, Martin coupa son épais manteau en deux et donna la moitié au mendiant. Témoins de la scène, quelques enfants pauvres de la ville coururent avec leurs lanternes pour le dire aux habitants. C’est ainsi que naquît la tradition de la procession des enfants avec des lanternes, énormément fêtée dans les pays germaniques.

    A Sarrebourg, les enfants de l’école des Vosges perpétuent le souvenir du saint homme en défilant dans les rues de la ville avec les lampions qu’ils ont fabriqués en classe. Depuis leur établissement jusqu’au Jardin de la Liberté, leur parcours se fait en chansons, en français et en allemand.


Laisser un commentaire