Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Tourisme : pas assez d’hébergements en Moselle

La Moselle se tourne (enfin) vers le tourisme, un secteur économique dynamique qui emploie presque autant de monde que l’industrie automobile (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/12/30/nouveaux-nuages-noirs-sur-la-filiere-automobile-lorraine/). La mise en valeur du patrimoine attire les touristes. Encore faut-il pouvoir les loger pour qu’ils restent plusieurs jours sur place. Un déficit qui constitue un handicap à long terme pour le développement touristique.

Par exemple, le Nord mosellan exige des efforts structurels, en particulier pour étoffer son offre d’hébergement en gîtes et en chambres d’hôtes. La plupart des hébergements existants sont en effet situés le long des frontières et sont occupés à 70 % par une clientèle d’affaire, c’est-à-dire des personnes qui effectuent des missions dans les environs, en particulier à la centrale de Cattenom.

La clientèle est là et le taux d’occupation montre qu’il y a largement la place pour augmenter la capacité d’accueil. Afin de palier le manque d’hébergement, quasi anachronique à l’heure où la Moselle s’impose comme une véritable destination touristique (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/02/18/tourisme-la-moselle-un-territoire-emergent/) sous l’impulsion du Centre Pompidou-Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/centre-pompidou-metz-3/) et de Center Parcs (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/05/26/apres-pompidou-metz-center-parcs/), le Syndicat mixte à vocation touristique du Pays des Trois Frontières entend aider les porteurs de projets de gîtes. Ce type d’hébergement est en effet en plein essor, notamment dans le Pays de Sarrebourg et dans le Pays Messin.

26 octobre, 2011 à 23:10


Un commentaire pour “Tourisme : pas assez d’hébergements en Moselle”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Environ 1 500 prestataires extérieurs sont mobilisés en plus des 1 500 salariés du site à chaque visite décennale d’une tranche à la centrale nucléaire de Cattenom (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t854-tourisme-industriel-a-la-centrale-de-cattenom). Ces arrêts de tranche entraînent des travaux conséquents et des contrôles draconiens, afin de décrocher l’autorisation d’exploiter pour les dix ans à venir. A chaque fois, tous les hôtels, gîtes et appartements meublés du secteur sont complets.

    En 2016, la centrale entamera son grand carénage. D’importants travaux seront engagés pour repousser la durée de vie de la centrale à 60 ans. 3 000 prestataires sont attendus. De quoi d’ores et déjà susciter l’inquiétude quant à l’offre d’hébergements qui reste limitée. La question est d’autant plus préoccupante qu’en 2016 le chantier d’ITEC Europe TerraLorraine devrait battre son plein sur la mégazone d’Illange-Bertrange. Une anticipation des besoins et une adaptation des infrastructures s’imposent.


Laisser un commentaire