Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Inquiétudes pour la filière papetière dans les Vosges

Après une année 2009 dévastatrice, l’année 2010 fut celle du rebond pour l’industrie papetière dans les Vosges. L’année 2011 devait être celle de l’espoir …

Pourtant, depuis le début de l’année, le papier en voit de toutes les couleurs dans le massif. Le dernier épisode remonte à la fin du mois de mai, avec la liquidation judiciaire de la papeterie Grégoire de Saint-Nabord. Un énorme gâchis pour les 84 salariés, payés à rester chez eux depuis bien trop longtemps.

La papeterie Novacare à Laval-sur-Vologne, dans le canton de Bruyères, est elle aussi en liquidation judiciaire. Un énorme gâchis également. Il faut dire que depuis des années les 105 salariés font face à toute une série de plans sociaux et de reprises, avec à chaque des patrons différents.

A Laval-sur-Vologne, la filière papier représente tout de même encore 450 salariés : près de 250 pour Novatissue, spécialisé dans les tissus à usage sanitaire, près de 110 pour Papeteries des Vosges, anciennement groupe Bolloré et 105 pour Novacare-Riboth. Mais pour combien de temps encore ?

La papeterie du Souche, à Anould, liquidée en décembre dernier, a quant à elle été reprise par 106 des 168 ex-salariés qui ont investi leur indemnité de licenciement. Une somme de 800 000 euros est aujourd’hui nécessaire à la relance de l’outil de production. Les ouvriers devenus actionnaires fondent tous leurs espoirs sur la possibilité de revendre leur excédent de quotas de CO2. Malheureusement, sans l’appui des banques, rien ne peut se faire.

Rappelons enfin que les Vosges restent le premier département papetier de France en termes de chiffre d’affaires (13 %) et de tonnage (14 %).

18 octobre, 2011 à 22:17


2 Commentaires pour “Inquiétudes pour la filière papetière dans les Vosges”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Parmi les 8 fermetures déplorées dans l’industrie papetière et cartonnière en France en 2011, 2 l’ont été dans les Vosges : la papeterie graphique Grégoire située à Saint-Nabord et le fabricant de culottes hygiéniques Novacare-Riboth à Laval-sur-Vologne. La papeterie des Chetelles de Raon l’Etape est quant à elle toujours en période d’observation. Cette dernière a été prolongée le 5 janvier dernier dans le cadre de son redressement judiciaire.

    Seule bonne nouvelle dans le secteur, l’ouverture prochaine par DS Smith Packaging Velin d’un centre de pré-impression pour carton ondulé à Eloyes.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    La papeterie de Docelles, dans les Vosges, est à vendre. Le groupe finlandais UPM laisse six mois au site pour trouver un repreneur. 171 personnes travaillent actuellement au sein de la dernière papeterie de la commune qui fabrique du papier fin à destination de la bureautique.


Laisser un commentaire