Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Technologie et développement à Saint-Julien-lès-Metz

Récemment installé à Saint-Julien-lès-Metz, le laboratoire Micropolluants Technologie est spécialisé dans la détection de polluants présents à l’état de traces dans les domaines de l’environnement, de l’agroalimentaire et de la cosmétique. Moyennant dans un premier temps un investissement de près de 3,5 millions d’euros, la structure entend devenir progressivement un centre de recherche et de développement qui pourra répondre à des problèmes spécifiques et complexes. L’entreprise, qui compte actuellement 32 salariés en CDI, envisage de créer jusqu’à 15 postes supplémentaires sur trois ans pour accompagner son développement.

A noter par ailleurs que Micropolluants Technologie sera bientôt rejoint dans ses nouveaux locaux par la société LECES. Spécialisée dans l’ingénierie de l’environnement (métrologie de l’air, expertise de sol, installations classées pour la protection de l’environnement), LECES ambitionne de développer ses activités et de créer 10 emplois d’ici trois ans.

16 octobre, 2011 à 21:52


2 Commentaires pour “Technologie et développement à Saint-Julien-lès-Metz”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    A l’horizon 2013, la commune de Saint-Julien-lès-Metz devrait avoir concrétisé plusieurs projets comme celui de la zone du Bas-Chêne. Cette dernière sera contigüe à la zone de loisirs et cinématographique. A la place d’un secteur d’habitation abandonné, un parc arboré sera créé. Une maison de retraite de 80 lits, qui comprendra également une unité de soins Alzheimer, ouvrira ses portes.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Futura 2018 est le nom du nouveau projet de Micropolluants Technologies qui représente un investissement de quatre millions d’euros, dont 500 000 euros pour l’acquisition d’une machine de nouvelle génération rarissime en France qui devrait donner une autre dimension à PME lorraine de 90 salariés qui traite chaque année plus de 40 000 échantillons en provenance du monde entier.

    Créé en 1999 à Diddenowen (Thionville), l’entreprise entend devenir le troisième laboratoire de France d’ici dix ans.


Laisser un commentaire