Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Projet de port de plaisance à Basse-Ham

Considérée comme un élément de dynamisme économique des territoires, la plaisance connaît une forte croissance, mais la capacité d’accueil des bateaux reste insuffisante. Par exemple, il n’existe que deux ports sur la Moselle entre Rémich et Metz. Ils sont d’ailleurs totalement saturés. C’est pourquoi la communauté de l’agglomération de Thionville a engagé 100 000 euros d’études pour réaliser un port de plaisance à Basse-Ham. Une toute petite dépense compte tenu de l’ampleur du dossier qui mobilise le Pays des Trois frontières depuis plus de dix ans déjà. Plusieurs fois enterré puis ressorti des cartons, le projet semble désormais en bonne voie.

basseham.jpg

Basse-Ham pourrait prochainement disposer d’un port de plaisance (Crédits photo : N. Guirkinger) 

Un chenal artificiel de 9 mètres de long doit relier la Moselle à une ancienne sablière. D’un montant de 4,1 millions d’euros, le projet prévoit de réaliser un port avec 90 anneaux pour les plaisanciers, une capitainerie, un ponton et une rampe de mise à l’eau. Néanmoins, le port de plaisance est appelé à devenir le centre névralgique d’une véritable zone de loisirs nautiques et de services comprenant notamment un espace de loisirs de plein air, un camping, ainsi qu’un port miniature avec un périmètre réservé à la voile et à l’initiation à l’aviron. Il est également question d’y implanter un hôtel, des commerces et un restaurant, afin de compléter l’offre touristique du Nord mosellan.

Le dragage de l’étang a déjà été effectué pour assurer un tirant d’eau de 2 mètres. En 6 mois, 50 000 mètres cube ont été extraits du fond par des barges et dispersés sur le terrain lors de travaux de remblayage.

Le projet de port de plaisance de Basse-Ham a dernièrement reçu le label « port de plaisance exemplaire 2011 » de la part du ministère français de l’écologie et du développement durable. Une distinction qui permettra notamment de recevoir une subvention couvrant les coûts d’études.

12 octobre, 2011 à 22:21


3 Commentaires pour “Projet de port de plaisance à Basse-Ham”


  1. LAGRANGE Jackie écrit:

    Malgré quelques erreurs, je suis heureux que l’on parle de ce projet.
    J’en suis le porteur au sein de la communauté d’agglomération « Portes de France Thionville ».
    Une idée germée voici 15 années va enfin voir le jour.
    Amorce sur les réseaux avant la fin de l’année.
    Démarrage des travaux au printemps 2012.
    Si des nouvelles vous intéressent, je peux communiquer.
    Merci

  2. CrapaudVert57 écrit:

    Et en espérant que les polluants dangereux piégés dans les zones remblayées à proximité immédiate du port de plaisance y resteront durablement, et que le projet qui est engagé a inclus les dispositifs, certes couteux, qui permettent de sécuriser le risque de diffusion vers l’eau de la Moselle, qui est une ressource pour l’eau potable de nos voisins européens, bien avant d’être le support d’activités nautiques locales.

    Cordialement.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Traversée par la Seille et par la Moselle, Metz est une ville d’eau. Des aménagements ont été menés pour améliorer et augmenter la capacité du port de plaisance. Auréolé du label européen Pavillon bleu depuis 2007, accessible aux personnes à mobilité réduite et géré bénévolement par la Société des Régates Messines (SRM), il peut accueillir jusqu’à 60 bateaux au gabarit allant jusqu’à quinze mètres. Pour compléter l’offre de service à ses touristes fluviaux, Metz a également acquis un ancien bâtiment du cercle de garnison pour en faire une capitainerie. Les travaux de réhabilitation de la structure sont en cours d’achèvement. D’ici à la fin septembre, les plaisanciers profiteront d’un lieu d’accueil, d’un espace Wifi, de sanitaires et d’une buanderie dotée d’une machine à laver et d’un sèche linge.


Laisser un commentaire