Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Le distributeur de pain frais est lorrain !

Un boulanger de Hombourg-Haut a dernièrement lancé un automate qui cuit et distribue des baguettes de pain fraîches et chaudes.

L’idée est de vendre du pain frais de bonne qualité à un prix abordable, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Un concept qui marche très fort et qui suscite l’adhésion des clients. Le coût de la machine est de 33 000 euros. Elle est vendue 55 000 euros car il faut près de 250 heures d’assemblage. Cette innovation devient rentable à partir de 30 baguettes vendues par jour.

Un second prototype fonctionne depuis deux mois dans une boulangerie à Paris. Cinq autres machines sont en construction, dont une deuxième pour Hombourg-Haut. Deux autres sont destinées à Apach, village champignon frontalier près de Sierck-les-Bains qui n’a pas de boulangerie. Le boulanger-entrepreneur aimerait étendre le concept et créer l’usine de fabrication en Lorraine. Il faut dire que son innovation intéresse une chaîne de supermarchés aux Etats-Unis. Un bon coup à jouer pour l’ensemble de notre territoire.

9 octobre, 2011 à 22:42


2 Commentaires pour “Le distributeur de pain frais est lorrain !”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Après Hombourg-Haut, un autre distributeur de baguettes de pain frais a été installé Rue Lothaire à Metz. Il fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Il s’agit en réalité du dixième « Pani Vending », automate inventé et développé depuis plus de trois ans, après ceux de Apach, où il n’y avait plus de boulanger, Petite-Rosselle, Carling, Betting ou encore Stiring-Wendel. Un onzième sera prochainement installé à Danne-et-Quatre-Vents. Les demandes affluent, même à l’étranger, de Russie notamment. Face à ce succès, une unité d’assemblage pourrait être créée en Moselle.

    Un autre Lorrain a également créé sa société à partir du même concept. Baptisée Elodys, celle-ci installe des kiosques « Compagnon du boulanger » pour distribuer des baguettes de pain frais. Les baguettes sont précuites par un artisan boulanger et conservées au frais avant de passer dans un four pour la fin de cuisson. La machine peut distribuer jusqu’à 240 baguettes. Le prix de la baguette est d’un euro, payable en espèces ou par carte bancaire. Une quinzaine de boulangers lorrains participent à l’opération. 1,5 millions d’euros devraient être investis pour construire une usine d’assemblage du distributeur à Void-Vacon, près de Commercy. Une cinquantaine d’emplois pourrait être créée. L’entrepreneur entend commercialiser à terme 20 exemplaires par semaine de cette machine 100 % lorraine.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Après avoir déjà reçu le prix du Concours Lépine européen l’an dernier, l’inventeur mosellan du distributeur automatique de pain, machine capable de cuire et de vendre 24 heures sur 24 et sept jours sur sept des baguettes chaudes, a dernièrement remporté le Concours Lépine français 2014. Cette innovation constitue une solution pour les communes où le boulanger a disparu. Une vingtaine de machines ont pour le moment été installées dans l’Est de la France, dont deux à Metz, ainsi qu’une en région parisienne et quatre en Russie pour des grands magasins. Une nouvelle devrait prochainement équiper le XVème arrondissement de Paris, pas très loin de la Tour Eiffel. L’entrepreneur entend conquérir le monde avec son distributeur.

    Rappelons que cette massive armoire bourrée d’électronique comprend une chambre froide à 8°C pouvant garder quelques jours 120 baguettes précuites, un four et un espace chaud à 39°C. Une pièce d’un euro glissée dans la fente permet d’enclencher l’achèvement de la cuisson en 10 secondes.

    Le concepteur entend continuer à développer et à améliorer son produit fabriqué au Portugal. Il réfléchit notamment à un distributeur de plus grande capacité avec achat sans contact et à distance, par smartphone.


Laisser un commentaire