Accueil Actualité Des jardins du château de Lunéville

Des jardins du château de Lunéville

4 min lues
0
0
5

La restauration du château de Lunéville suit son cours. Les jardins du Versailles lorrain font désormais l’objet de toutes les attentions. L’ambition est d’en faire à nouveau un joyau de verdure, proche de l’esprit qui les animait sous le règne de Stanislas. Les travaux qui commenceront à la fin de l’année 2011 devraient durer plusieurs années.

jardinschteaulunville.jpg

Perspective sur les jardins du Château de Lunéville (Crédits photo : 2sarrestourisme.com)

A l’époque du duc Léopold, sa renommée dépassait celle du château. Le parc du château de Lunéville était l’incarnation du jardin à la française n’ayant aucune honte à rivaliser avec celui de Versailles. Longues allées, perspectives, bassins, on se pressait pour admirer la beauté rigoureuse des lieux. Stanislas les a tout simplement modernisé en y apportant sa touche personnelle.

Entre les grandes allées, des « cabinets de verdure » ont ainsi été aménagées. Fini le jardin d’un seul tenant, pour le découvrir, il fallait désormais déambuler. Entre les bosquets qui servaient de refuge, Stanislas demanda même à son célèbre architecte Emmanuel Héré de construire des petits pavillons, communément appelés « Folies », pour accueillir en toute simplicité les fêtes de la cour lorraine. Imaginez-vous l’espace d’un instant invité dans la « Cascade », un des pavillons du parc, profitant le temps d’un après-midi ensoleillé des canaux aménagés et voguant sur une des gondoles.

Le parc était une référence en Europe à l’époque de Stanislas, particulièrement le Rocher aux automates. C’était la plus grande machine à eau du monde. Elle était équipée de 88 automates qui poussaient des cris de la vie idéale avec des sons d’animaux. Il s’agissait de l’une des premières représentations idéalisées de la nature et de la campagne.

Pour les spécialistes, le parc de château de Lunéville incarne la transition entre le jardin classique à la française et celui, plus fantaisiste, dit à l’anglaise.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

140 000 personnes à la FIN

Pour sa 43ème édition consacrée au Pérou, la Foire Internationale de Nancy aura attiré un …