Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Tourisme : une alliance pour conquérir le marché allemand

Avec la montée en puissance du tourisme résultant de l’ouverture du plus grand Center Parcs d’Europe dans le bois des Harcholins, les Pays de Sarrebourg et du Lunévillois ont décidé de mutualiser leurs offres et leurs budgets de communication à destination du marché allemand. Il sont en effet partis du constat que 70 % de la clientèle qui fréquente Center Parcs depuis l’ouverture, il y a un an, vient d’Allemagne. Le but est bien entendu d’optimiser les retombées économiques autour du Domaine des Trois-Forêts par rapport à cette clientèle.

Il faut dire qu’ils possèdent chacun une belle variété de sites touristiques. Une quinzaine d’entre eux a d’ailleurs été identifiée pour séduire et attirer nos voisins. Parmi eux figurent le château de Lunéville, les faïenceries de Niderviller et de Saint-Clément, mais aussi le Rocher de Dabo, Saint-Quirin, le Parc animalier de Sainte-Croix, le plan incliné de Saint-Louis-Arzviller, les châteaux médiévaux de Lutzelbourg et de Blâmont, le parcours Chagall à Sarrebourg ou encore la base de loisirs de Langatte.

Le plan de promotion de 450 000 euros établi sur trois ans s’articule autour de quatre thématiques : patrimoine, nature, détente et gastronomie-hébergement. Il vise la première année Sarrebruck et sa région, la seconde Kaiserslautern, Pirmasen et Trèves, et enfin le bassin économique de Karlsruhe et de Mannheim la troisième année.

20 septembre, 2011 à 21:32


Laisser un commentaire