Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Chantier de l’Europôle 2

Le gigantesque chantier de la Zone d’Aménagement Concertée de l’Europôle 2, située à cheval sur les bancs de Hambach et de Willerwald, a débuté à la mi-mai. Il avance depuis inlassablement à grands coups de pelles sur un site de 213 hectares, dont 93 seront protégés et conservés en zone naturelle. Si bien que le paysage a été complètement bouleversé en l’espace de quelques mois en bordure de l’A4.

En effet, depuis la fin du printemps, plus de 1,35 million de mètres cube de terre argileuse ont été terrassés. Le réglage des plateformes et des talus, ainsi que la pose de terre végétale et l’aménagement d’une voie d’accès de 2 km depuis la RD 661 devraient suivre. Cette dernière permettra d’éviter la circulation dans Willerwald.

L’entrée principale de la zone sera à terme constituée par un pont construit au-dessus de l’autoroute. Il reliera les Europôles 1 et 2. Les premiers coups de pelle de cet ouvrage d’art devraient débuter fin 2012. D’ici là, les responsables devront trancher entre la réalisation d’un pont d’une seule portée ou d’un pont dotée d’une pile centrale.

A noter enfin que les parcelles des futures entreprises seront comprises entre 4 et 10 hectares.

18 septembre, 2011 à 21:40


3 Commentaires pour “Chantier de l’Europôle 2”


  1. guill écrit:

    Bonsoir,

    On voit que beaucoup d’entreprises s’installent sur le secteur de Sarreguemines. Peut-on expliquer cet engouement ? La proximité de l’Allemagne ? De l’A4 ? Le rôle prépondérant des politiques ? Un savoir-faire ?

    Je me pose cette question, car dans les Vosges, on n’accueille pas beaucoup d’entreprises, alors que les politiques et le savoir-faire, des zones d’activité, on les a. On nous a promis des arrivées d’entreprises avec le désenclavement qui nous a coûté et nous coûte toujours énormément, mais même grâce à cela, on est toujours plus loin des centre de consommation que peut être la région de Nancy, la Moselle, l’Alsace, … Alors je ne sais pas comment on pourrait faire …

    Guillaume

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Bonsoir,

    peut-être déjà jouer à fond la carte du tourisme (côté montagnes) et du thermalisme; le haut de gamme avec centre des congrès à Gérardmer par exemple pour attirer des séminaires et des cadres dans un décor idyllique; en faisant aussi revenir le train comme autrefois pour donner un peu plus d’attractivité; mais le problème c’est qu’il y a encore Poncelet (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/01/30/fantasticarts-ou-la-revolution-des-jonquilles/)…

    les activités touristiques ne sont pas délocalisables et peuvent apporter plusieurs milliers d’emplois

    Bien à vous,

    Le Groupe BLE Lorraine.

  3. CrapaudVert57 écrit:

    Bonsoir,

    Réaliser une zone d’activité avec une solide communication n’est pas la garantie que les entreprises vont arriver. Il y a dans le nord de la Lorraine tout autant de rond points qui desservent des zones très partiellement remplies (voire vides) que dans le département des Vosges …. Les habitants, plus ou moins directement, payent d’abord. Ensuite, on voit venir. Un effet pervers est que ces zones aménagées et à remplir conduisent au final et même quand elles se remplissent, à des ratio d’emplois par hectares plus que piteux. Mais là, on ne communique plus avec la même vigueur.

    Cordialement.


Laisser un commentaire