Accueil Urbanisme Réhabilitation de la casemate Griesberg à Thionville

Réhabilitation de la casemate Griesberg à Thionville

1 min lues
1
0
130

Le projet de réhabilitation de la casemate Griesberg, qui était sur les rails depuis fin 2010, a dernièrement été dévoilé à Thionville. L’objectif est de redonner vie à ce bâtiment militaire à l’abandon situé en centre-ville. L’estimation du coût du projet, la prise en compte de la valeur patrimoniale du bâtiment et le maintient de l’ensemble des façades ont été retenus comme des points obligatoires. De même que la mixité du résultat, où logements, commerces et bureaux seront réalisés.

casemategriesbergthionville.jpeg

Le projet en image (Crédits photo : Ville de Thionville)

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Urbanisme

Un commentaire

  1. bloggerslorrainsengages

    26 avril, 2013 à 11:00

    Les fouilles archéologiques n’ont rien révélé de majeur sur le chantier de réaménagement de la casemate Griesberg. Les sondages géotechniques de l’ouvrage ont confirmé sa solidité pour que l’on puisse construire cinq étages en surplomb. Dans le même temps, l’étude patrimoniale demandée par les Bâtiments de France a permis de réajuster les traits définitifs de l’ensemble. Plusieurs mois d’enquête ont été nécessaires pour conclure qu’il n’y avait pas d’intérêt patrimonial à conserver la coque de béton d’un mètre d’épaisseur qui chapeaute l’édifice. Les parties voûtées et un grand nombre d’ouvertures seront en revanche conservées. L’édicule situé dans la partie Sud de la casemate, qui devrait accueillir un restaurant, sera par ailleurs mis en valeur par les murs de verre qui seront élevés tout autour. Le rez-de-chaussée sera quant à lui consacré à des cellules commerciales d’une superficie totale de 1 550 mètres carrés, tandis que le premier étage sera aménagé en bureaux. Les quatre étages supérieurs abriteront en tout 93 logements. Un parking sera enfin aménagé à l’arrière de la casemate. Une partie de celui-ci sera en sous-sol, une autre en élévation. Son mur sera végétalisé.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le Musée Lorrain investit le Palais du Gouvernement

L’armée a quitté le Palais du Gouvernement de Nancy au début du mois de juillet 2010. Les …