Accueil Infrastructures Thionville : un site pilote pour la médecine nucléaire

Thionville : un site pilote pour la médecine nucléaire

2 min lues
1
0
203

Premier en France à être doté d’une gamma-caméra de dernière génération, l’hôpital Bel-Air de Thionville est devenu un site pilote. Des praticiens de toute la France viennent le visiter.

gammacamerathionville.jpg

Un nouvel équipement de pointe pour l’hôpital Bel-Air de Thionville (Crédits photo : reseau-CHU.org)

Cette gamma-caméra, qui représente un investissement de 878 000 euros, permet de réaliser une scintigraphie complète du squelette en cas de lésions osseuses, de la thyroïde (nodules, hyperthyroïdie), du myocarde (ischémie myocardique, coronopathie), des reins (pyélonéphrite chez l’enfant) ou encore des poumons (embolie pulmonaire). 

Le principe de cet outil indispensable de la médecine nucléaire est d’injecter une molécule de l’organe que l’on veut étudier avec un élément radioactif qui émet un rayonnement. Ce rayonnement est alors détecté par la gamme-caméra. L’avancée principale de cette dernière est qu’elle est couplée à un scanner, ce qui permet de localiser précisément les lésions, tout en limitant la dose d’irradiation. 

A noter enfin que la prise en charge reste ambulatoire pour les patients. 5 000 examens devraient être réalisés par an.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Infrastructures

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    23 novembre, 2020 à 20:46

    En Moselle-Est, le service de médecine nucléaire a dernièrement quitté ses locaux historiques de l’hôpital de Freyming-Merlebach pour emménager dans un nouveau bâtiment de 1 300 mètres carrés relié à l’hôpital Robert Pax de Sarreguemines. Par ailleurs, le service dispose désormais de deux gamma-caméras et d’un Tep scan qui permet de réaliser des tomographies par émission de positrons. Une première en Moselle-Est. Les patients n’ont donc plus besoin de se déplacer à Metz, Nancy ou Strasbourg pour passer cet examen. Au total, sept millions d’euros ont été investis dans cette opération : quatre pour la construction du bâtiment à l’arrière de l’hôpital Robert Pax et trois pour le matériel.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Modernisation de la Saline d’Einville-au-Jard

Située en Lorraine dans le bassin salifère du Sânon, la Saline d’Einville-au-Jard, est la …