Accueil Actualité Création d’un pôle lyrique, symphonique et chorégraphique en Lorraine

Création d’un pôle lyrique, symphonique et chorégraphique en Lorraine

3 min lues
0
0
81

Les agglomérations de Metz et de Nancy ont dernièrement voté la création d’un pôle lyrique, symphonique et chorégraphique unifié et multi-sites en Lorraine. Ce dernier doit voir le jour d’ici à 2014.

Il s’agit tout d’abord de constituer « un grand ensemble philharmonique mutualisé » à partir de l’Orchestre National de Lorraine (ONL), installé à Metz, ce qui pose par conséquent, à terme, la question de l’avenir de l’Orchestre de l’Opéra de Nancy. Ainsi, il est par exemple demandé à l’ONL d’assurer dans l’immédiat des prestations lyriques au sein des deux opéras. Le second axe consiste à mettre sur pied « une unité multi-sites et mutualisée de production lyrique à partir de l’Opéra National de Lorraine », installé à Nancy et de l’Opéra-théâtre de Metz-Métropole. L’exemple de Carmen, qui a ouvert la voie des coproductions Nancy-Metz, montre bien qu’une coopération est possible. Enfin, il s’agit de doter la Lorraine d’un ballet national qui devra contribuer au rayonnement international de notre pays.

Mais pour réussir une telle symbiose entre les différentes institutions messines et nancéiennes, il faudra parvenir à mutualiser progressivement leurs moyens humains, matériels, techniques, artistiques et financiers.

Le nouveau pôle artistique lorrain dispose dans son ensemble d’un budget de 29,5 millions d’euros de subventions publiques par an et pèse plus de 500 emplois.

Selon les responsables, « l’objectif n’est pas de faire des économies, mais de mieux faire ensemble ». Une volonté louable mais qui s’annonce difficile à réaliser concrètement. Pourtant, il faudra bien réussir, car c’est notamment autour de la culture que se forge l’identité d’un territoire.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Mais que se passe t-il à La Bresse ?

Telle est en effet la question que nous sommes en droit de nous poser après que la commune…