Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Les chiffres de Center Parcs

Depuis son ouverture, le 21 mai 2010, le Domaine des Trois-Forêts, dans le Pays de Sarrebourg, connaît un succès sans pareil. Le plus grand Center Parcs d’Europe a posé sa bulle aquatique à la sortie du petit village de Hattigny. Ou commet une ville de 4 000 habitants est soudainement apparue à côté d’un bourg de 200 âmes, pour le plus grand bonheur de l’économie locale qui bénéficie d’importantes retombées.

centerparcstangcarpes.jpg

Center Parcs du Domaine des Trois-Forêts (Crédits photos : Pierre & Vacances)

Dix ans après la fermeture de Bataville, l’arrivée de Center Parcs est la bienvenue. Avec 612 postes créés, pour 420 équivalents temps plein, le site est aujourd’hui le 6ème employeur du bassin de Sarrebourg. Près de 90 % des salariés sont Lorrains. 60 % d’entre eux étaient au chômage et 10 % touchaient le RSA. Le nombre de chômeurs dans le bassin devrait baisser de 10 %. De nombreux emplois indirects ont également été créés. Il y a d’abord eu ceux générés par ce qui fut en 2009-2010 le plus grand chantier touristique de France et qui a mobilisé 800 salariés pendant 18 mois pour un investissement de 280 millions d’euros. Il y a désormais les emplois extérieurs liés au fonctionnement. Une vingtaine d’entreprises mosellanes, particulièrement dans le secteur de la maintenance et des services, a ainsi décroché des contrats auprès de Center Parcs, pour un chiffre annuel supplémentaire estimé à 3 millions d’euros. Par exemple, l’achat de bois de chauffage représente une dépense de 350 000 euros par an et a permis la création de 6 emplois.

L’arrivée de Center Parcs constitue également une manne fiscale inespérée qui est estimée à 1,6 millions d’euros. A tel point que le village de Hattigny est un véritable chantier. La taxe de séjour devrait, quant à elle, osciller entre 400 000 et 500 000 euros par an.

Le domaine des Trois-Forêts a par ailleurs accueilli 240 000 clients, pour 1 120 697 nuitées. Le taux moyen de remplissage des 800 cottages est de 85 %, avec des pics à 95 % l’été et à 90 % en avril. C’est le fleuron européen du groupe Pierre & Vacances. 25 % des clients du Center Parcs lorrain s’aventurent dans les alentours et gonflent les statistiques des sites touristiques des environs, comme celles du train forestier d’Abreschviller ou encore du Parc animalier de Sainte-Croix, à Rhodes, qui enregistre une progression de 3 % en plus, ce qui n’est pas négligeable sur un total de plus de 220 000 visiteurs. Avec 20 000 visiteurs en 2010, dont 11 % viennent de Center Parcs, le parcours Chagall à Sarrebourg a connu sa seconde meilleure année depuis son ouverture. L’Office de Tourisme de Sarrebourg en est à + 15 % de fréquentation et celui de Saint-Quirin à + 12 %. Le château de Lunéville, ainsi que les villes de Metz et de Nancy, attirent les touristes les jours de pluie.

Avec ses 800 cottages et ses 4 320 lits, le domaine de 435 hectares impressionne. Et ce n’est pas fini, puisqu’au second trimestre 2012, 107 nouveaux cottages seront opérationnels. L’extension pourrait même se poursuivre avec de l’accueil haut de gamme.

7 août, 2011 à 17:14


5 Commentaires pour “Les chiffres de Center Parcs”


  1. Crapaudvert57 écrit:

    Bonjour,
    Avez vous des données relatives à l’origine (à l’échelle de la région ou du land) des clients du Center Parc ? En complément des incidences sur les sites dédiés aux loisirs que vous évoquez, y a t’il un effet sur les services à proximité ? Je me permets d’espèrer que les rentrées fiscales sont pour une grande partie réparties à l’échelle inter communale.
    Cordialement.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Bonjour,

    Merci de votre commentaire. Sans entrer dans le détail, les principaux clients du Center Parcs lorrain sont les Allemands, puis viennent les Néerlandais, les Belges et les Français.

    Oui, il y a des retombées non négligeables pour les services de proximité, mais c’est plus difficile à chiffrer. Certains parlent de 10 millions d’euros par an.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Center Parcs rayonne sur les sites touristiques voisins. En effet, le petit train d’Abreschviller a accueilli 31 170 visiteurs en 2011, soit une hausse de 10,5 % par rapport à 2010 et le Château de Lunéville 185 000 visiteurs.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le chemin de fer d’Abreschviller a accueilli 31 360 passagers en 2011, un chiffre jamais atteint à ce jour qui traduit une augmentation de 42 % par rapport à 2010. Il convient de noter l’apport non négligeable de la proximité de Center Parcs dans cette fréquentation, avec 4 500 personnes en provenance du Domaine des Trois-Forêts. L’association qui gère le chemin de fer a transformé une voiture Wengen dans le style Orient-Express et a acquis son hangar. Elle a également aménagé le site du Grand Soldat et son château d’eau et réalisé différentes interventions techniques et logistiques sur le pont de Romelstein. Le petit train forestier d’Abreschviller a enfin permis de créer six emplois, dont deux CDI et quatre CDD.

  5. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Hattigny, charmante commune de 210 habitants du Pays de Sarrebourg, fait partie des localités sur les bans desquelles le Center Parcs du Domaine des Trois Forêts est implanté. Mais c’est ce village qui en tire le plus de bénéfices : voirie flambant neuve, très jolis aménagements paysagers, etc. La mairie, la salle des fêtes et l’école ont été rénovés. L’enfouissement des réseaux est pratiquement terminé. Un atelier municipal est en projet et un Plan Local d’Urbanisme (PLU) a été réalisé pour un petit lotissement privé à venir. Grâce à l’arrivée de Center Parcs, le budget de fonctionnement de la commune a été multiplié par quatre en cinq ans.

    Les recettes de la Communauté de Communes des Deux Sarres (19 communes pour 7 500 habitants) ont également doublé grâce à plus de 700 000 euros de taxe de séjour. En attendant le million prochainement. La moitié est réinvestie dans le tourisme. Le reste profite à l’ensemble des contribuables puisqu’il est affecté à l’assainissement. La collectivité, dont l’ensemble du territoire est équipé de fibre optique, a par ailleurs embauché cinq techniciens. Une piste cyclable à cheval sur trois intercommunalités est désormais en projet, tout comme la création de deux maisons maternelles d’une capacité d’accueil de 9 à 12 enfants.

    On estime à plus d’un millier les retombées de Center Parcs en termes d’emplois, directs et indirects. Certains salariés sont venus s’installer dans les environs et mettent leurs enfants à l’école. Cela dynamise le territoire et renforce la valeur des biens immobiliers.


Laisser un commentaire