Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Economie
  • > Metz : un nouveau centre des congrès qui tarde à venir

Metz : un nouveau centre des congrès qui tarde à venir

Fin 2014 ou début 2015, Metz devrait avoir son nouveau centre des congrès (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/13/precisions-sur-le-futur-centre-des-congres-de-metz/) entre la gare et Pompidou. Un calendrier optimiste pour un équipement qui semble être une évidence déjà tardive par rapport au centre d’art contemporain mais qui se double aussi d’un coup de poker budgétaire puisqu’une bonne partie de sa construction devrait se financer par des économies réalisées sur des dépenses existantes et en pariant sur un excédent d’exploitation. 

En effet, l’exemple de Bilbao (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/07/pour-le-nouveau-centre-des-congres-de-metz/) montre que c’est bien là que se trouverait le volant d’activité complémentaire nécessaire à l’agglomération, à condition que ce soit bien fait. 

L’investissement se chiffrerait à 52 millions d’euros pour un bâtiment qui s’inscrirait dans un ensemble plus vaste regroupant un complexe multimodal permettant des dessertes train-bus-autos, un hôtel et un immeuble de bureaux. S’il n’y a guère de soucis à se faire pour l’autofinancement de l’hôtel et des bureaux dans un lieu aussi stratégique, le coût de l’équipement multimodal reste à déterminer.

L’originalité du montage du projet se situe dans la clé de financement et dans le pari de rentabilité qui est fait. Sur les 52 millions d’euros hors taxes, ce qui sous-entend qu’une formule sera trouvée pour récupérer la taxe, ce que les collectivités elles-mêmes ne peuvent pas, 32 sont liés aux apports de ces mêmes collectivités locales et de l’Etat français. Mais 20 millions résultent d’une optimisation d’exploitation. Autrement dit, l’économie réalisée sur 20 ans en ne versant plus la subvention annuelle de fonctionnement de 550 000 euros TTC à l’association Metz Congrès pour équilibrer ses comptes dans un domaine réputé non rentable est utilisée. Une fois le nouveau centre réalisé, ce sera le gestionnaire qui devra équilibrer l’ardoise. Mieux, il devra même gagner de l’argent dans la mesure où le plan de financement fait aussi le pari du versement d’une redevance d’exploitation positive pour à peu près 10 millions d’euros sur 30 ans.

20 juillet, 2011 à 22:54


3 Commentaires pour “Metz : un nouveau centre des congrès qui tarde à venir”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les travaux de la nouvelle Cité des Congrès de Metz, équipement phare du Quartier de l’Amphithéâtre, ne devraient pas débuter avant 2015. Beaucoup trop tard, alors que ce projet majeur est essentiel au développement du tourisme d’affaires international. D’une surface de 16 000 mètres carrés et d’une capacité d’accueil de 1 200 places, la structure devrait bénéficier de la proximité immédiate de la gare et du Centre Pompidou-Metz.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le futur Centre des Congrès de Metz devrait voir le jour en 2016. Construit entre la gare et le Centre Pompidou-Metz, il constituera la nouvelle tête de pont économique du Quartier de l’Amphithéâtre (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t159-quartier-de-l-amphitheatre). Il représente un investissement estimé à 62,5 millions d’euros hors taxe.

    D’une surface totale de 16 000 mètres carrés, il disposera d’un auditorium de 1 200 places, de deux halls d’exposition sur 4 500 mètres carrés, soit l’équivalent de 200 stands, de salles de commissions d’une capacité totales de 1 200 places auxquelles s’ajouteront une salle de 400 places servant également de second auditorium, ainsi que d’un espace de banquet pouvant servir jusqu’à 1 200 repas. Un hôtel pourrait également voir le jour à ses côtés.

    200 manifestations sont prévues chaque année, ce qui laisse présager des retombées économiques de l’ordre de 13 à 15 millions d’euros par an.

    Le rôle éminemment stratégique du Centre des Congrès réclame une grande expertise, tout comme une grande exigence technique et architecturale. L’équipement devra confirmer l’agglomération messine comme destination d’affaires et renforcer son rayonnement international. Il s’agit d’un outil essentiel pour le développement économique et touristique de la ville.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Entre Luxembourg et Nancy, Metz doit se positionner rapidement. Par l’intermédiaire de GL Events, la ville va bénéficier de congrès, de conventions et d’événements qui tournent déjà à l’intérieur d’un réseau de trente-huit sites, parmi lesquels Barcelone, Rio de Janeiro, Nice, Paris, La Haye, Shanghai ou encore Ankara.

    Le parc des expositions de Metz date de 1974. Il dispose d’un amphithéâtre d’une capacité de 605 places, de 12 salles d’ateliers de 6 à 80 personnes, ainsi que d’une surface d’exposition de 1 800 mètres carrés. Si elle est vieillissante, la structure est hyper fonctionnelle. D’ici l’été prochain, des travaux de rafraîchissement seront entrepris.

    L’ouverture du futur Palais des congrès est prévue entre 2016 et 2017. L’équipement en lui-même, l’attractivité du territoire, l’accessibilité, répondent déjà à des critères essentiels. Sauf que Metz manque encore et toujours de capacité hôtelière.


Laisser un commentaire