Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Investissements et embauches chez ThyssenKrupp à Fameck

En à peine plus d’un an, l’équipementier automobile ThyssenKrupp Presta France, situé sur la zone industrielle de La Feltière à Fameck, a investi près de 14 millions d’euros, afin de redistribuer l’agencement de ses locaux, construire de nouvelles halles, installer des machines flambant neuves et acheter un morceau d’une ancienne rue traversant son site. 

Comme prévu (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/10/developpement-de-lusine-thyssenkrupp-de-fameck/), 55 personnes ont été embauchées depuis le début de l’année et un vaste plan de formation interne a permis à certains salariés de donner un coup d’accélérateur à leur carrière. Rappelons que ces embauches s’inscrivaient également dans le cadre du lancement d’une nouvelle ligne de fabrication de systèmes de direction de troisième génération, à savoir les fameuses crémaillères EPS (Electrical Powered Steering) développées par l’équipementier pour le compte de Mercedes. En effet, à partir de l’automne prochain, la classe E du constructeur allemand sera équipée de ce petit bijou de technologie basé sur l’assistance, non plus hydraulique mais électronique. 

Cette conception constitue pour l’usine lorraine un nouvel enjeu industriel, dans la mesure où elle était jusqu’à présent spécialisée dans les colonnes de direction. Avec l’EPS, le site entre désormais dans l’ère de la mécatronique, de l’électronique et de l’acoustique. Autant d’axes d’innovation qui feront la vitrine de ThyssenKrupp pour les années à venir. D’ailleurs, Mercedes vient tout juste de réitérer sa confiance à l’équipementier en lui confiant le marché de la classe C pour 2014, ce qui augure une montée en puissance évidente et des embauches à la clé. 

À plus court terme, ThyssenKrupp devrait avoir encore besoin de nouvelles compétences, puisqu’un contrat plus ancien signé avec BMW pour des colonnes de direction devrait prochainement entrer en phase de production. Si bien que dans les douze mois à venir, le groupe va devoir recruter une centaine de personnes : une dizaine d’ingénieurs, 30 techniciens et 60 agents de fabrication. 

Par ailleurs, ThyssenKrupp a dernièrement obtenu un autre marché auprès de la marque Dacia. Dès janvier 2012, le site lorrain fournira les colonnes à l’usine de Tanger qui construira un monospace et un utilitaire. A noter enfin que le marché pour la future Logan qui sera faite en Roumanie a également été décroché. 

Une diversification qui montre que l’usine de Fameck est toujours compétitive. 

13 juillet, 2011 à 19:47


Laisser un commentaire