Accueil Energie Constructions innovantes à Woippy

Constructions innovantes à Woippy

3 min lues
1
0
57

Woippy est une ville où l’on innove en matière de construction. En effet, il y a quelques semaines déjà, cette commune de l’agglomération messine inaugurait la maison du gardien du groupe scolaire Paul Verlaine réalisée avec le procédé « Systébloc » qui marie l’acier et des blocs de béton montés sans mortier (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/05/29/la-maison-de-demain-a-woippy/). Un autre procédé se remarque actuellement dans le lotissement des Coteaux, où une première tranche de 23 pavillons à ossature acier est en cours de construction. Le système, baptisé « Styltech», a reçu la médaille d’or de l’innovation au salon Batimat 1995. Il est basé sur l’assemblage de profils minces en acier galvanisé, donc qui ne peuvent pas rouiller, élaborés par ArcelorMittal (Profil du Futur) pour monter l’ossature de la charpente. Le système repose sur l’association maîtrisée de trois facteurs : la structure, l’habillage intérieur et l’enveloppe. L’ossature d’une maison nécessite entre une semaine ou deux à peine de montage.

Les avantages sont nombreux. Ainsi, la filière sèche permet la rapidité de mise en œuvre et la précision de la réalisation par rapport aux plans initiaux. Les fondations sont également simplifiées et optimisées. Le respect de l’environnement est surprenant et les déchets de chantier sont minimes. Les constructions offrent de très hautes performances acoustiques et thermiques avec ce principe d’isolation par l’extérieur. Ces maisons offre par ailleurs des garanties structurelles incluant les données parasismiques et paracycloniques.

Les premières d’entre elles seront livrées fin septembre au prix de 189000 euros sur des parcelles de trois ares environ. Terminées, ces maisons, qui auront un aspect traditionnel, bénéficieront des normes THPE (Très Haute Performance Energétique). 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Energie

Un commentaire

  1. CrapaudVert57

    15 juillet, 2011 à 10:45

    Bonjour,

    Ca tombe très bien, la « norme Très Haute Performance Energétique » établie à partir de la réglementation 2005, est obsolète au regard de la RT 2012, qui devrait être au minimum l’objectif pour tout procédé de construction partiellement industrialisé.

    En sus, « l’acier galvanisé qui ne peut pas rouiller » …. c’est assez moyen.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Important contrat signé par le CPM de Marienau

Le Centre de Pyrolyse de Marienau (CPM), a dernièrement signé, avec l’approbation d’Arcelo…