Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le Grand Port lorrain avance

Collectivités locales, Etat français et chambres consulaires consacreront 28 millions d’euros à la première tranche de la plateforme multimodale à créer sur la Moselle (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/10/25/grand-port-lorrain-sur-la-moselle-tout-ou-presque-reste-encore-a-faire/#more-1051). 

Cette convention constitue le premier acte officiel de lancement de la structure aménagée sur trois sites, à savoir Thionville-Illange, Metz-La Maxe et Nancy-Frouard, pour disposer d’un outil adapté au transport de conteneurs. Il faut dire que le potentiel est considérable avec une estimation à 100 000 conteneurs transportés par an à l’horizon 2030. 

Ce projet, qui comporte trois phases, représente un investissement total de plus de 250 millions d’euros. La convention prévoit les premières infrastructures. Alors que 10 millions d’euros étaient inscrits pour cette opération au contrat de projet Etat-Région 2007-2013, le montant a été révisé à la hausse pour désormais atteindre 28 millions d’euros.   

Ces engagements se traduiront par la réalisation d’aménagements divers, comme la restructuration des espaces, ainsi que des voies routières et ferrées, notamment à Thionville-Illange. Du côté de La Maxe, les travaux concernent un premier terminal conteneurs de 33 000 mètres carrés, embranché fer pour l’accueil du projet céréalier In Vivo. 

Si bien que la Moselle canalisée devrait bientôt accueillir, peut-être dès 2012, en plus des péniches pour le vrac, des conteneurs pour le transport des marchandises. 

10 juillet, 2011 à 20:19


2 Commentaires pour “Le Grand Port lorrain avance”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Une barge de 170 mètres de long transportant 134 conteneurs remplis de 3 000 tonnes d’orge de brasserie de la coopérative Lorca a dernièrement quitté la grande darse du port céréalier de Metz pour rejoindre Huangpu en Chine, via la Moselle, le Rhin et Rotterdam, aux Pays-Bas. Le chargement a été effectué grâce à la grue portuaire sur les quais. Cette première amorce les prémices d’une ligne de conteneurs sur la Moselle et démontre la pertinence technique et économique de telles opérations qui pourraient profiter à toute la région. L’idée est en effet de créer une ligne conteneurisée hebdomadaire à destination d’Anvers et de Rotterdam. Un partenariat avec un hub rhénan et une compagnie maritime est à l’étude pour accompagner ce développement et implanter un stock de conteneurs vides à Metz. Restera alors à engager les investissements programmés par VNF (Voies Navigable de France) qui visent à transformer la logistique du port, dont les capacités de stockage devraient passer de 5 000 mètres carrés à 33 000 mètres carrés d’ici 2014.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) de la Moselle entend investir rapidement 10 millions d’euros dans la partie publique du port d’Illange qu’elle gère par l’intermédiaire de la Camifemo. Les travaux, qui devraient démarrer d’ici la fin de l’année, visent à prolonger le quai de 310 mètres à 400 mètres, à refaire les réseaux (eau, électricité, etc.), à construire une plateforme containers dans l’attente de la réalisation de la ZAC voisine et à restructurer les axes routiers et ferroviaires du site. Cette infrastructure quadrimodale est en effet desservie par la route, le rail, la Moselle et les airs avec les aéroports de Luxembourg et de Metz-Nancy-Lorraine à proximité. Le septième port industriel de France en tonnage doit en effet être prêt au moment du lancement d’ITEC Europe TerraLorraine et pour l’arrivée des premiers containers chinois. Il est certes opérationnel mais a besoin d’un bon coup de neuf. Rebaptisé Europort, le site reconfiguré devrait être livré fin 2014 début 2015. En attendant, Géport et d’autres entreprises industrielles continueront à l’utiliser quotidiennement. Parallèlement, la CCI négocie toujours avec une entreprise qui pourrait venir s’installer sur son emprise foncière.

    Rappelons que la vocation du port d’Illange est avant tout industrielle et logistique. 200 hectares adjacents ont été rachetés à ArcelorMittal pour constituer une ZAC où 100 millions d’euros d’investissements sont programmés.


Laisser un commentaire