Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Une Lorraine béatifiée

Deux siècles après sa mort, la religieuse lorraine Sœur Marguerite Rutan (1736-1794) a été béatifiée le 19 juin dans les arènes de Dax, dans les Landes, devant plus de 5 000 personnes, dont des descendants de sa famille retrouvés par des généalogistes lorrains. 

La célébration eucharistique, présidée par le cardinal Angelo Amato, envoyé spécial du pape Benoît XVI, s’est ouverte sur l’autel placé au centre des arènes. 

Née à Metz le 23 avril 1736, dans une famille modeste de quinze enfants, Marguerite Rutan, est devenu supérieure de l’hôpital de Dax, avant d’être condamnée à mort par le tribunal révolutionnaire, le 20 germinal, an II (9 avril 1794), qui l’accusait d’avoir sapé les convictions révolutionnaires des troupes hospitalisées. Elle fut guillotinée « en haine de la foi et de la religion » le même jour, après avoir chanté le Magnificat pendant sa marche vers l’échafaud. 

Elle fait désormais partie du cercle des bienheureuses. 

24 juin, 2011 à 23:05


Un commentaire pour “Une Lorraine béatifiée”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Une plaque à la mémoire de Marguerite Rutan a été installée en l’église Saint-Maximin de Metz. Cette Fille de la charité, qui fut directrice d’hôpital à Dax en 1779, a consacré sa vie aux pauvres et aux souffrants. Elle fut guillotinée en 1794 pour avoir refusé d’abjurer sa foi sous la révolution française. Après des siècles d’enquêtes et de procédures, Sœur Marguerite a été béatifiée le 19 juin 2011à Dax. Marguerite Rutan a grandi dans le quartier d’Outre-Seille. Sa maison natale se trouve rue Vigne-Saint-Avold. Elle fut baptisée en l’ancienne paroisse Saint-Etienne le Depenné.


Laisser un commentaire