Centre de ressources numériques sur la Lorraine

La montée en puissance de l’Open Avenance 57

En se positionnant volontairement de manière différente, l’Open Avenance 57 de Moulins-lès-Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/03/23/tennis-moulins-les-metz-rempile-pour-trois-ans/) avait pour objectif de devenir le plus vite possible le tournoi le plus important du circuit français. C’est aujourd’hui le cas. 

Ainsi, les responsables, qui n’imaginaient cela dit pas que leur manifestation prendrait une telle dimension dès sa deuxième édition (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/06/07/tennis-du-beau-monde-a-moulins/), ne désiraient pas devenir un tournoi ITF, soit le second niveau international, où il y a beaucoup d’étrangères. Il y en a en effet déjà un qui marche très bien en Lorraine, à Contrexéville. Au contraire, l’épreuve mosellane fait la part belle aux meilleures joueuses régionales dans un premier temps, puis aux joueuses professionnelles ensuite. La marque de fabrique de l’Open Avenance 57, c’est qu’il propose en réalité deux tournois en un. 

Par ailleurs, afin d’accompagner son développement, le tournoi mosellan a choisi d’avoir deux marraines complémentaires. L’une officielle jusqu’en 2013, Nathalie Tauziat, qui incarne la générosité et l’expérience. L’autre pour l’édition 2011, Tatiana Golovin, ex-numéro 12 mondiale, qui a certes moins d’expérience d’une manière générale, mais qui apporte sa fraîcheur et son réseau.  

Cette année, c’est la Roumaine Olaru, ancienne joueuse du Top 100 mondial, qui a remporté la compétition.

openavenance57.jpg

22 juin, 2011 à 19:01


6 Commentaires pour “La montée en puissance de l’Open Avenance 57”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Après 4 heures de match, Audrey Bergot, n°16 française de 27 ans et tête de série n°4, a remporté l’édition 2012 du tournoi international de Moulins-lès-Metz face à la Néerlandaise Chayenne Ewijk.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Pour sa troisième édition, le tournoi féminin de Moulins-lès-Metz a réuni du 16 au 24 juin des joueuses très bien installées dans la hiérarchie mondiale et française. Le tournoi appartient désormais à la cour des grands : par le nombre de joueuses (70, + 42 %), par la qualité des prétendantes à la victoire (Top 200 mondial), ainsi que par la densité des animations en dehors des terrains avec sept concerts en neuf jours dans ce cadre verdoyant le long des berges de la Moselle.

    L’Elior Open 57 (anciennement Avenance) est rapidement devenu une référence hexagonale. Il propose à présent la plus importante dotation du Circuit National des Grands Tournois (CNGT) et le plus important rassemblement de joueuses. A tel point qu’il pourrait concurrencer des étapes internationales ou appartenir au circuit de stars (ITF ou WTA).

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    L’Elior Open 57, qui s’est déroulé du 16 au 24 juin, a rassemblé la majeure partie de l’élite française. Le tournoi de tennis féminin de Moulins-lès-Metz monte ainsi nettement en régime pour sa troisième année d’existence. Ce dernier a ainsi commencé par changé de nom, celui du principal partenaire, Elior remplaçant Avenance. Tout augmente, le budget, qui est passé de 38 000 euros la première année à 250 000 euros aujourd’hui, comme les partenaires, près de 25, qui financent désormais 50 % de l’événement. Le tournoi, qui fait partie des grands rendez-vous du genre en France, semble avoir trouvé sa vitesse de croisière. Son tableau se densifie. Des filles situées entre la 100ème et la 300ème place mondiale passent désormais par la Lorraine. Le trophée « joueuse de l’année » a été également remis. A noter enfin que des sessions de nuit et neuf concerts furent proposés aux spectateurs.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    La Française d’origine iranienne Aravane Rezaï s’est dernièrement imposée en finale de l’Open 88 de Contrexéville face à l’Autrichienne Yvonne Meusburger 6-3 2-6 6-3. La championne de renom a ainsi remporté son premier titre depuis Bastad en 2010 et son premier évènement de l’ITF (International Tennis Federation) depuis 2007 à Deauville.

    Rappelons que le tournoi de tennis féminin de Contrexéville dispose d’une dotation de 50 000 dollars.

  5. bloggerslorrainsengages écrit:

    Dans sa catégorie, l’Elior Open 57 est devenu le rendez-vous féminin n°1 en France. Il faut dire que le tournoi international commence sérieusement à monter en gamme en réussissant à attirer une part du gratin mondial. D’autant plus qu’en décalant astucieusement la date, certaines joueuses éliminées précocement à Wimbledon répondent désormais aux sirènes mosellanes, à l’image d’Aravane Rezaï (183ème mondial), vaincue en qualification à Londres. La Française sera opposée à la Luxembourgeoise Mandy Minella (66ème de la planète en 2012), tête de série n°1 et favorite, ainsi qu’à la jeune Victoria Larrière (246ème) et à la Bulgare Elitsa Kostova (253ème).

  6. bloggerslorrainsengages écrit:

    Mandy Minella a remporté la 4ème édition du Tournoi international Elior Open de Moulins-lès-Metz. La Luxembourgeoise, 92ème meilleure joueuse de la planète, a battu en finale l’Espagnole Laura Pous-Tio, 199ème, 6-2, 6-3, devant de nombreux spectateurs. Mandy Minella, qui était tête de série n°1 du rendez-vous, est une habituée des joutes mondiales.


Laisser un commentaire