Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Faire de Metz une commune touristique

Depuis l’ouverture du Centre Pompidou-Metz, le tourisme décolle dans la première ville de Lorraine

En effet, avec une fréquentation de + 62 %, des demandes d’informations à distance de + 30 %, une fréquentation du site web de + 72 % et des visites guidées de + 25 %, l’Office de Tourisme de Metz présente un bilan 2010 positif.

metzroches.jpg

Vue du centre de Metz (Crédits photo : declicfrance.com)

A tel point que le tourisme est enfin devenu un élément incontournable de la stratégie de développement économique de la ville, avec la volonté de faire de Metz une destination incontournable en France et en Europe et de labelliser la cité aux 3 000 ans d’Histoire comme étant une commune touristique. Ce label, qui s’inscrit dans un cadre législatif très strict, est délivré par le préfet et permet d’identifier les villes qui excellent en matière d’accueil touristique. Metz remplis tous les critères. La candidature messine devrait être officialisée en septembre. 

En attendant, un circuit commenté consacré à l’art contemporain est actuellement en cours de création. 

A noter enfin que plus de 1 000 communes disposent déjà de ce label en France. 

22 juin, 2011 à 19:14


8 Commentaires pour “Faire de Metz une commune touristique”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Selon l’Office de Tourisme de Metz, la fréquentation touristique de la ville aux 3 000 ans d’Histoire est résolument internationale, avec 57 % de visiteurs d’origine étrangère contre 43 % de visiteurs français. Cette prépondérance des touristes étrangers confirme et souligne l’ancrage authentiquement touristique de la destination Metz.

    Par ailleurs, la proportion de touristes lorrains recule de 28,8 %, celle du Benelux et d’Allemagne augmentent respectivement de 59,2 % et de 27,2 %, tout comme celles des touristes Nord-Américains (+39 %) et asiatiques (+102 %).

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Metz a été reconnu « commune touristique » par décret. La ville vise désormais le label « station de tourisme ». De quoi capitaliser sur le tourisme et sur les effets du centre Pompidou-Metz.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le petit train touristique de Metz transporte près de 20 000 personnes à la découverte du patrimoine de la ville chaque année d’avril à octobre. Il serait intéressant de disposer également de ce service au moins en décembre pour découvrir les différents sites des marchés de Nöel et les illuminations féériques.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    En France, les villes où deux rivières fusionnent ne sont pas légion. Quand en plus ce confluent se situe dans un cœur historique, comme à Metz, au lieu de naissance de l’antique cité, c’est dommage de ne pas voir le site de la confluence entre la Seille et la Moselle mieux aménagé…

  5. bloggerslorrainsengages écrit:

    Metz n’exploite pas assez son image. La Ville communique davantage sur des visages. Certes, cela flatte la population et les électeurs, mais pas la beauté de la cité aux 3 000 ans d’Histoire. Par ailleurs, la campagne de communication « Je veux Metz » n’a en rien promu l’image de la ville à l’extérieur.

  6. Groupe BLE Lorraine écrit:

    La cathédrale Saint-Etienne reste la première attraction touristique de Metz. 650 000 personnes l’ont visitée en 2013. 20 000 ont en découvert la crypte et le trésor (entrée payante). Autre site incontournable, le Centre Pompidou-Metz a enregistré 335 000 entrées, dont 160 000 pour l’unique exposition Vues d’en haut. Le Musée de la Cour d’Or a quant à lui attiré 44 600 visiteurs, un chiffre en hausse par rapport à 2012 (43 180).

  7. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Metz s’affirme comme une « destination touristique tendance ». La clientèle étrangère, qui augmente régulièrement depuis 2010 et l’ouverture du Centre Pompidou-Metz, représente désormais 54 % des touristes. Avec 650 000 entrées enregistrées en 2013, la cathédrale reste le site incontournable, loin devant le centre d’art contemporain et ses 335 000 entrées.

    Sans surprise, les frontaliers représentent plus des trois-quarts de la clientèle étrangère (54 % viennent d’Allemagne, 23,5 % du Benelux), loin devant l’Europe du Sud (6 %), l’Amérique du Nord (5,5 %) et le Japon (2 %).

    Le Centre Pompidou-Metz a accueilli en 2013 son deux millionième visiteur. Le cap symbolique a été atteint le 27 décembre dernier, trois ans et demi après l’ouverture du musée. Ce dernier accuse cela dit une baisse constante de sa fréquentation. 335 000 personnes l’ont visité l’an dernier, contre 475 000 en 2012 et 550 000 en 2011.

    A noter enfin que les touristes sont de plus en plus nombreux à découvrir Metz en vélo. Cette pratique devrait se développer encore davantage ces prochaines années dans la mesure où la ville et son réseau cyclable de 81 kilomètres ont été labellisés « Ville vélotouristique » par la Fédération Française du Cyclotourisme en novembre 2013.

  8. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Selon un recensement de l’Office de Tourisme de Metz effectué en 2012, Metz dispose, intra-muros, de seulement 29 hôtels, soit 1 625 chambres qui se répartissent comme suit : 369 chambres 4 étoiles, 562 chambres 3 étoiles, 232 chambres 2 étoiles, 123 chambres une étoile et 339 chambres non classées. Le compte n’y est donc pas, tant au niveau de la capacité d’hébergement que de la qualité de l’hôtellerie.


Laisser un commentaire