Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Chimie : bonne nouvelle chez Arkema

L’entreprise Arkema, située sur la plateforme pétrochimique de Carling Saint-Avold, devrait prochainement doubler sa capacité de production de super-absorbant pour répondre aux besoins de la société japonaise Sumitomo-Seika, avec qui elle est en contrat de façonnage depuis 2009. Un signe fort de pérennisation du site, puisqu’à l’horizon 2013, près de 43 000 tonnes de super-absorbant seront produits par an. Pour assurer une telle production, une deuxième tour sera construite, ce qui devrait générer la création d’une dizaine d’emplois. 

Actuellement sous le coup d’un plan de sauvegarde de l’emploi, Arkema envisage désormais l’avenir plus sereinement. 

8 juin, 2011 à 21:53


2 Commentaires pour “Chimie : bonne nouvelle chez Arkema”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Voir également: http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/11/09/investissements-darkema-a-carling/.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Une forte délégation du groupe Sumitomo Seika Chemicals a dernièrement fait le déplacement sur le site Arkema de Carling pour inaugurer la deuxième unité de production de superabsorbants, dite EAK 2, dont les industriels nippons sont les principaux investisseurs.

    Lancé au printemps 2011, ce projet de partenariat entre Sumitomo et Arkema s’est concrétisé par la construction d’une nouvelle unité intégrant les derniers développements techniques dans le domaine des superabsorbants. Opérationnelle depuis le 30 août dernier, celle-ci permettra de faire passer la production de 20 000 tonnes par an à 47 000. Fabriqués à partir d’acide acrylique, ces composants sont principalement utilisés dans la fabrication des couches pour bébés et adultes incontinents, des serviettes hygiéniques féminines ou encore des câbles électriques des sous-marins.

    Cette nouvelle unité constitue une véritable bouffée d’oxygène pour Arkema Carling qui, en 2009, avait arrêté son activité méthacrylates et effectué un Plan de Sauvegarde de l’Emploi. Elle a en effet permis de créer 15 emplois en tenant compte des prestataires.


Laisser un commentaire