Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Bon anniversaire Pompidou-Metz !

Le Centre Pompidou-Metz (CPM) a battu des records de fréquentation pour sa première année d’activité en accueillant plus de 800 000 visiteurs. Un record jamais atteint en France pour une institution muséographique en dehors de la région Ile-de-France. Inaugurée le 11 mai 2010, le CPM est la première décentralisation en province d’une institution culturelle parisienne. Les statistiques révèlent que 60 % des visiteurs viennent de Lorraine et d’Alsace, 18 % d’Ile de France et seulement 13 % de pays étrangers, malgré la proximité de l’Allemagne, du Luxembourg et de la Belgique. Par ailleurs, 60 % des visiteurs déclarent que le CPM est la raison de leur déplacement et plus d’un tiers viennent à Metz pour la première fois, ce qui se traduit par un effet positif sur le tourisme de la cité. Plus de 17 500 personnes ont de même déjà adhéré au Pass annuel. Ces personnes sont revenues en moyenne plus de 4 fois.

cpmparapluies.jpg

Le Centre Pompidou-Metz (Crédits photo : bg92, flickr.fr)  

L’immense succès du musée d’art contemporain rejaillit donc sur l’ensemble d’une ville qui s’est hissée dans le concert des destinations tendances incontournables du tourisme européen et mondial (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/01/25/et-si-la-reconnaissance-venait-de-new-york/). En effet, rien qu’en 2010, la fréquentation de l’Officie de Tourisme de Metz a augmenté de 62 %, les demandes d’informations à distance, à savoir courriers, fax ou mails, de 30 % et la consultation du site web de 72 %. Les visites guidées pour individuels ont progressé de 25 %, la consommation des audio guides a été multipliée par trois et les produits de séjours (excursions, week-ends et city breaks) par deux. Le Centre est désormais programmé dans tous les circuits touristiques. 

A noter que les cafetiers, restaurateurs et hôteliers sont les principaux bénéficiaires de cet « effet Pompidou » (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/09/09/tourisme-metz-surfe-sur-leffet-pompidou/), avec des chiffres d’affaires et des taux d’occupation en constante augmentation depuis l’ouverture du centre, même s’il est encore et toujours difficile de trouver un restaurant ouvert le dimanche midi. Par ailleurs, 31 % des visiteurs réalisent des achats en centre-ville. 

Pour l’année 2011, les responsables ambitionnent désormais d’accueillir entre 300 000 et 400 000 visiteurs. 

Alors qu’une exposition consacrée à Daniel Buren (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/12/07/cpm-de-buren-a-lerrance/) prend le relais, le Centre Pompidou-Metz espère attirer entre 250 000 et 300 000 visiteurs par an en vitesse de croisière, ce qui le maintiendrait parmi les musées français les plus visités, hors Paris. 

Le CPM compte proposer 4 à 6 expositions par an. Afin de renforcer son budget de 13 millions d’euros, 4 provenant de ressources propres et 9 de subventions des collectivités territoriales, le centre entend développer le mécénat. 

Si Metz n’a pas attendu Pompidou pour être beau au cours de ses 3 000 ans d’Histoire tumultueuse (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/11/12/metz-ou-lhistoire-chaotique/), il a attendu le XXIème siècle pour le faire savoir au monde.

11 mai, 2011 à 18:50


4 Commentaires pour “Bon anniversaire Pompidou-Metz !”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Il y a eu un double effet Pompidou à Metz. D’une part l’inauguration d’un bâtiment qui a surpris, d’autre part l’intérêt que les gens ont porté à l’exposition Chefs-d’œuvre ? . Le musée d’art contemporain a bien entendu eu des conséquences économiques positives, avec par exemple une augmentation de la fréquentation de l’hôtellerie et de la restauration. Désormais, hors des frontières de la Lorraine, Metz est associé à Pompidou. Il est encore trop tôt pour parler de changement d’image, mais on peut dire qu’il s’est passé quelque chose. Le Centre Pompidou-Metz crée ainsi son histoire avec un état d’esprit basé sur une qualité d’accueil et une générosité exceptionnelle.

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le Centre Pompidou-Metz a dopé l’image culturelle de toute la Lorraine. Ainsi, l’an passé, la fréquentation des visiteurs d’Île-de-France a été multipliée par six à Nancy.

    Les passerelles entre Nancy et Metz ne sont néanmoins toujours pas opérationnelles, même si l’Office du Tourisme de la cité ducale vend déjà des billets pour le centre d’art contemporain messin et que des Pass Pompidou-musées de Nancy sont en cours d’élaboration. Les premiers produits devraient être prêts cet été. Mais pourquoi ne pas y inclure immédiatement les Musées de la Cor d’Or de Metz ?

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les trois nocturnes exceptionnelles et gratuites organisées pour fêter le premier anniversaire du CPM les jeudi 12, vendredi 13 et samedi 14 mai 2011 ont attiré 8 400 visiteurs de 18 h à minuit. Si on ajoute à ce chiffre les entrées payantes, maintenues de 11 h à 18 h durant ces trois jours, le musée a donc connu une très belle fréquentation de 14 000 visiteurs.

    À noter enfin que pour la seule soirée de samedi, qui coïncidait avec la 7ème Nuit européenne des musées, 4 000 personnes ont visité le célèbre musée d’art contemporain messin.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    Avec plus de 800 000 visiteurs en un an au Centre-Pompidou et plus de 600 000 à la cathédrale Saint-Etienne, Metz a été en 2010 l’une des villes dont on a le plus parlée en Europe. En effet, les journaux du monde entier se sont fait l’écho de cet évènement et ont au moins cité une fois le nom de Metz. Si l’image de la ville a forcément été vue valorisée, a-t-elle changé réellement pour autant ? Une question à laquelle il est bien difficile de répondre, même si certains indices peuvent nous y aider. Par exemple, le petit train touristique est désormais bondé en semaine et on voit apparaître dans les rues du centre historique les pointes des parapluies utilisés par les guides touristiques.


Laisser un commentaire