Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Sports
  • > Water-polo féminin : l’excellence nancéenne

Water-polo féminin : l’excellence nancéenne

L’ASPTT Nancy est le club le plus titré du water-polo féminin de France, avec 13 titres de champion au palmarès, obtenus de manière quasi-consécutive. En effet, le club de la cité ducale a dominé sans partage le championnat durant deux décennies, avant de passer la main depuis deux ans aux sudistes de Nice. Mais l’excellence reste lorraine, puisque Nancy est le seul et unique pôle France de Water-polo. Par ailleurs, la formation ducale est entraînée depuis 2002 par Laure Gauthreau, buteuse vedette de l’équipe de France pendant 18 ans. Cette athlète reconnue partout en Europe est arrivée à Nancy en 1991.

waterpolonancy.jpg

Water polo à Nancy (Crédits photo : alainalele, flickr.fr)

Pourtant cette performance et cette constance au plus haut niveau n’est guère connue que des amateurs de sport de la ville. En effet, selon l’affiche, l’affluence varie de 40 à 500 personnes les jours de match. Une situation frustrante pour une équipe qui fait connaître Nancy aux quatre coins de l’Europe. Car les filles se qualifient chaque année pour la Ligue des Champions, afin de se mesurer aux meilleures formations du continent, notamment des clubs grecs, italiens et hollandais, où les joueuses sont souvent professionnelles. A Nancy, aucune fille n’est rémunérée… 

8 mai, 2011 à 10:59


Un commentaire pour “Water-polo féminin : l’excellence nancéenne”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le club féminin de water-polo de Nancy, le plus titré de France, a accueilli pendant 4 jours la coupe d’Europe des clubs champions.

    Mais si l’ASPTT Nancy (100 licenciés, 105 000 euros de budget) rayonne sur l’échiquier français avec 13 titres remportés depuis 1994 dans un championnat composé de 8 équipes, dont le grand rival niçois (autrefois c’était Bordeaux, Créteil ou Lille), les Lorraines n’existent pas sur la scène continentale, en particulier face aux Grecques, aux Néerlandaises et aux Russes.

    Pour leur 16ème participation à la coupe d’Europe des clubs champions, disputée dans leur piscine de Gentilly, les Lorraines et leurs internationales ont essuyé de sévères revers, infligés par les Espagnoles de Sabadell (14-4), les Russes de Kirishi (27-1), les Italiennes de Rapallo (21-5), les Anglaises de Manchester (8-6) et les Allemandes du Bayer Uerdingen (13-8). En 5 matchs, les amatrices Nancéiennes ont encaissé 83 buts, bien plus que lors de la précédente phase régulière du championnat 2010 (66).


Laisser un commentaire