Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Saint-Dié-des-Vosges : l’école Camille Claudel sauvée !

Des parents d’élèves de l’école primaire Camille Claudel de Saint-Dié-des-Vosges, soutenus par l’actrice Isabelle Adjani, sont parvenus à empêcher la fermeture de l’établissement, dont les effectifs étaient pourtant considérés comme insuffisants. 

Les parents d’élèves, qui menaient le combat depuis plus de six mois, avaient en effet menacé de manifester devant le siège du Parti Socialiste (PS), rue de Solférino à Paris, en cas de fermeture de l’école, afin de « montrer ce qu’aurait fait une mairie socialiste ». Une initiative très bien pensée, habile et efficace qui appuie là où cela risque de faire mal. Bravo. 

Rappelons à ce titre que le maire de Saint-Dié-des-Vosges n’est autre que Christian Pierret, ancien ministre français de l’industrie de 1997 à 2002 et candidat à la primaire du PS pour la future élection présidentielle. 

Rappelons également qu’en novembre 2010 Isabelle Adjani avait accepté de devenir la marraine de l’école, notamment en raison du personnage qu’elle avait interprété au cinéma et pour lequel elle avait reçu un César en 1989. Cette dernière avait alors déclaré que cette initiative représentait pour elle une véritable « fierté », car elle pouvait ainsi « prolonger l’engagement artistique, moral et humain pour la mémoire de Camille Claudel », engagement qui ne l’a « jamais quittée » depuis qu’elle a eu le « bonheur de l’incarner au cinéma ». 

Notons enfin que cette école primaire se situe dans un quartier excentré de Saint-Dié-des-Vosges. Elle compte quatre classes, dont une de sept enfants autistes. 77 élèves y sont inscris, soit 18 % de plus que l’an dernier.   

4 mai, 2011 à 13:51


Laisser un commentaire