Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le textile vosgien labellisé !

C’est une première en France. Les industriels vosgiens ont dernièrement lancé à Gérardmer le label « Vosges Terre Textile », personnifié par une ambassadrice de charme, aux antipodes de l’image désuète qui colle à la filière. 

L’idée est ainsi de valoriser et de conforter grâce à une sorte d’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) un savoir-faire tricentenaire en garantissant l’origine des produits et en incitant le consommateur à faire des choix éclairés et citoyens. Le but est également de préserver les emplois locaux dans un secteur d’activités qui a été le premier à être touché par la mondialisation et les délocalisations en raison de la concurrence asiatique. La filière a en effet plus que jamais besoin de se fédérer. Alors que dans les années 1960 elle faisait vivre 35 000 salariés, elle n’en compte plus aujourd’hui que 3 300. 

Pour le moment, 22 sociétés ont reçu le label.   

Rappelons que de la filature au tissage en passant par l’ennoblissement, la confection, la logistique ou encore la recherche et développement, la Lorraine est l’un des seuls territoires français à disposer encore d’une filière complète. Les Vosges comptent ainsi 30 industries de ce type et 75 sites de production. A elles seules, elles représentent plus de 50 % de la production cotonnière française, avec plus de 4 000 tonnes de fil de coton produites chaque année. Par ailleurs, 60 % de l’activité française de filature y est réalisée, ainsi que 50 % de l’activité tissage. 70 millions de mètres de tissus y sont également ennoblis chaque année. 

Enfin, l’entreprise Tricotage des Vosges, qui produit la marque BleuForêt, constitue le fer de lance de ces Vosges qui gagnent. Il faut dire que la société a dernièrement réussi à relocaliser la production des chaussettes de la marque Olympia qu’elle a rachetée et à embaucher une vingtaine de personnes. Si l’entreprise ne peut pas s’aligner sur les prix de l’Asie du Sud-Est, elle apporte néanmoins à ses clients qualité et réactivité en fabriquant tout sous le même toit. Et ça, c’est imbattable !

30 avril, 2011 à 12:01


3 Commentaires pour “Le textile vosgien labellisé !”


  1. sherkanner écrit:

    Ah ben tiens, mois qui suis toujours en recherche de chaussettes de qualité, je vais essayer.
    Un peu de chauvinisme n’a jamais fais de mal

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Fondée en 1994, l’entreprise textile Tricotage des Vosges (marque Bleu Forêt) fabrique environ 6 millions de paires de chaussettes et collants par an dans son usine de Vagney, où elle emploie 250 personnes. Si la marque Bleu Forêt est référencée dans toutes les enseignes de grande distribution en France, soit environ 1 600 hypermarchés et supermarchés, l’objectif de la société est de réaliser, à terme, la moitié de ses ventes à l’étranger. Aujourd’hui, l’exportation représente 27 % du chiffre d’affaires total. Tricotage des Vosges vend principalement ses produits en Europe (Italie, Espagne et Scandinavie), au Canada, au Japon et depuis septembre en Chine. Outre l’exportation, l’entreprise mise sur les ventes sur internet, les grands magasins en Europe et les nouveaux centres commerciaux de luxe en Asie pour se développer.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Près de 380 salariés représentant 25 entreprises de la filière textile vosgienne ont répondu à l’appel du Syndicat Textile de l’Est (STE) pour sensibiliser durant une journée l’opinion publique à Paris au savoir-faire tricentenaire du textile vosgien. Celui-ci fait l’objet du Label Vosges Terre Textile. Doublé depuis d’une AOC (Appellation d’Origine Contrôlée), il certifie que le produit a été fabriqué à 75 % dans les Vosges.

    Les groupes de salariés ont paradé Place des Vosges et distribué des QR codes aux Parisiens, afin de les transporter directement au cœur des usines grâce à leurs Smartphones. Cette opération séduction sans précédent dans cet univers industriel, qui a représenté un investissement en marketing et en communication de 40 000 euros, avait auparavant débuté par la projection de petits films sur internet sur le savoir-faire textile local.

    Rappelons que la filière textile vosgienne emploie encore 3 000 personnes qui confectionnent chaque année 10 millions d’articles.


Laisser un commentaire