Accueil Culture et patrimoine Malbrouck expose Doisneau

Malbrouck expose Doisneau

2 min lues
7
0
13

Le magnifique château de Malbrouck à Manderen, en Moselle, sert de cadre à une nouvelle exposition exceptionnelle sur Robert Doisneau jusqu’au 28 août 2011. 

Près de 300 clichés, dont une cinquantaine pris en Lorraine, sont présentés au public. Ils ont été sélectionnés parmi les 450 000 vues réalisées par l’artiste.

doisneaumalbrouck.jpg

Doisneau à Malbrouk (Crédits photo : Armelle, lorrainedecoeur)

Beaucoup de personnes connaissent Robert Doisneau pour ses tirages noir et blanc. Pourtant, de nombreux sujets orignaux et insolites sont mis en avant à Manderen. L’exposition a en effet été conçue comme une rétrospective qui évoque le travail du photographe durant toutes les périodes de sa vie. Il y a bien entendu les inévitables images qui ont gravé les mémoires, mais il y a aussi le travail sur les mines, une œuvre méconnue qui contraste avec les reportages mondains effectués pour Vogue. De véritables petits bijoux sortis de l’oubli. Il y a également les grands et les très grands formats qui entourent le visiteur dès qu’il pénètre dans la cour carrée du château. Chaque salle de l’exposition présente un thème particulier. Il y a ainsi celle des portraits d’artistes où l’on retrouve Picasso, Jacques Prévert ou encore Jean Marais, et celle des photos sociales par exemple. Toujours des scènes plus vraies que nature. 

A noter enfin qu’il n’y a pas eu une telle exposition en France depuis 1990. C’est ce qui rend celle de Manderen encore plus exceptionnelle.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Culture et patrimoine

7 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    27 mai, 2011 à 23:13

    L’exposition sur Robert Doisneau au château de Malbrouck a déjà dépassé les 19 000 visiteurs. Une réussite qui prouve une nouvelle fois que la Moselle séduit les touristes.

  2. bloggerslorrainsengages

    2 juillet, 2011 à 21:09

    40 000 visiteurs ont franchi au 1er juillet les portes du château de Malbrouck pour aller découvrir l’exposition sur Robert Doisneau. C’est un peu moins que lors de l’exposition de la saison précédente au même moment consacrée à Niki de Saint-Phalle (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/09/05/plus-de-108-000-visiteurs-pour-niki-de-saint-phalle-a-malbrouck/). L’équipe du château note cependant un réel engouement pour cette exposition de photographies.

  3. bloggerslorrainsengages

    14 août, 2011 à 23:42

    A plusieurs reprises Robert Doisneau est venu en Lorraine, le plus souvent en tant qu’envoyé spécial de la revue La vie ouvrière. En 1949, il photographia l’assemblage des tuyaux d’un équipement industriel gazier, près de Lunéville. En 1954, il figea dans le temps la cité ouvrière de Tucquegnieux, avec ses alignements de jardins devant des maisons identiques, la vie à l’air libre après les heures passées dans le noir, lors du repos dominical …

    En 1960, il visita les sites miniers d’Audun-le-Tiche, Giraumont, Murville et la grande usine de Micheville à Villerupt. Il descendit avec les hommes dans les entrailles de la Terre, dans « ces lieux où les hommes purgent leur peine », selon ses propres termes. A la lumière des lampes frontales, il révéla la rudesse, mais aussi la beauté et l’humanité qui régnaient dans ces galeries. Du canon de rouge partagé sur une table bricolée, aux autels improvisés comme cette statue de la vierge nichée dans la roche, mince protection contre les effondrements, il capta les regards perçants et laissa deviner les corps meurtris par le labeur.

    Une vision que les 56 500 visiteurs déjà venus à Malbrouck ne s’attendaient sans doute pas à trouver ici.

  4. bloggerslorrainsengages

    23 août, 2011 à 23:40

    Avec près de 70 000 visiteurs, on peut parler de succès pour l’exposition consacrée à Robert Doisneau, même si c’est un peu moins que pour Nikki de Saint-Phalle (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/09/05/plus-de-108-000-visiteurs-pour-niki-de-saint-phalle-a-malbrouck/). Durant les week-ends et les jours fériés, une heure de queue est parfois nécessaire pour voir les 300 clichés du photographe.

  5. bloggerslorrainsengages

    18 octobre, 2011 à 22:20

    En 2010, les Inattendus de Malbrouck ont attiré plus de 5 200 spectateurs sur la colline de Manderen, au point de générer une file d’attente interminable. C’est en effet l’une des principales difficultés générées par la manifestation, car l’enceinte du château ne permet pas d’accueillir, pour des raisons de sécurité évidentes, plus de 1 000 personnes à la fois. C’est pourquoi les responsables ont décidé de proposer certains spectacles hors des murs du château.

  6. bloggerslorrainsengages

    31 décembre, 2011 à 0:59

    Après l’installation du tableau du duc de Malborough (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/t507-mecenat-au-chateau-de-malbrouck-a-manderen?highlight=m%C3%A9c%C3%A9nat), le château de Malbrouck a dernièrement acquis, également par mécénat, une huile sur toile du maréchal de Villars signée Louis-Michel Van Loo d’un montant estimé à 48 000 euros. Ce tableau, qui a nécessité une recherche de trois ans, est essentiel pour expliquer l’histoire du château selon le CG 57, propriétaire des lieux. Il a été installé dans la nouvelle salle consacrée au XVIIIème siècle. Un lieu qui rappelle comment la guerre de succession d’Espagne (1701-1714) a marqué un tournant dans l’histoire du château, qui s’appelait autrefois Meinsberg. Une pièce qui témoigne du siège de cette vallée par le duc de Malborough, lequel par épuisement, fila à l’anglaise, l’expression est d’ailleurs restée, sans mener bataille et laissa le champ libre à son adversaire le maréchal de France, le duc de Villars.

  7. bloggerslorrainsengages

    9 février, 2012 à 0:10

    L’exposition Doisneau a attiré 99 500 visiteurs au château de Malbrouck à Manderen.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les églises du Pays Messin resteront ouvertes

A l’heure actuelle, dans les villages du pays Messin,  toutes les églises sont généralemen…