Accueil Actualité Malzéville : le contournement sera fini

Malzéville : le contournement sera fini

2 min lues
1
0
219

Le contournement de Malzéville, qui fait polémique depuis plus de dix ans, va enfin pouvoir reprendre. Ce projet avait pour but de détourner la circulation des véhicules en provenance de Metz et en direction de Nancy. Mais une fois les travaux de construction de la route entamés, la redécouverte d’un arboretum Art Nouveau, l’Abiétinée, créé en 1902 et source d’inspiration d’Émile Gallé, avait bouleversé le projet initial. Ce jardin botanique aux arbres chinois, japonais et de la côte Ouest américaine constituait un parc historique mais également un lieu de recherches en raison de la rareté des arbres qui y sont plantés. 

Après plusieurs années d’acharnement, les défenseurs du parc ont gagné leur bataille, puisque la Communauté Urbaine du Grand Nancy (CUGN) a dû acquérir quelques terrains situés autour de l’Abiétinée pour ne pas le traverser. Finalement, neuf arbres seront transplantés à l’intérieur de l’arboretum que la CUGN souhaite également acquérir et agrandir pour lui redonner vie. 

Une nouvelle voie de circulation à double sens, d’environ 500 mètres, sera créée entre l’avenue Saint-Michel et la rue Pasteur. La route bénéficiera d’une partie souterraine de 80 mètres au niveau de la Vebe, afin de préserver la continuité piétonne, visuelle et paysagère entre le lotissement du Nid et les habitations implantées à l’Ouest. 

Le projet devrait être achevé en 2015. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. bloggerslorrainsengages

    30 mai, 2012 à 22:03

    Le nouveau trajet de la voie des Coteaux, c’est-à-dire la déviation de Malzéville, a été validé par les associations après 13 ans de contentieux avec le Grand Nancy. Il faut dire que le projet initial éventrait le jardin de l’Abiétinée. La construction de cette déviation de 3,5 km, que les habitants du secteur attendent depuis 30 ans, a donc débuté. Celle-ci permettra d’ici trois ans d’alléger le trafic de plusieurs milliers de véhicules par jour et de garantir une plus grande fluidité en direction de l’A 31 et de Metz, via une connexion directe au bassin de Pompey.

    Rappelons que l’intérêt botanique du parc de l’Abiétinée avait été redécouvert lors du lancement des études sur la voie des Coteaux. Laissé à l’abandon, l’arboretum, créé en 1902, était tombé dans l’oubli et devenu une friche urbaine. Il constitue cependant un témoignage de l’Art nouveau où avaient poussé librement pendant 70 ans des espèces rares ou ornementales. C’est la raison pour laquelle il va être classé et redevenir un jardin botanique, à l’image de celui du Montet. L’objectif est de lui redonner son rang d’arboretum, au sens historique du terme.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Suppression de 70 emplois chez Bergère de France à Bar-le-Duc

En redressement judiciaire depuis fin février 2015, Bergère de France, l’une des dernières…