Accueil Actualité Van Hool choisi pour les bus du Mettis

Van Hool choisi pour les bus du Mettis

5
0
170

Le constructeur belge Van Hool a dernièrement remporté l’appel d’offres de Metz Métropole pour la fourniture de 26 bus articulés de 24 mètres de long. Ces véhicules de trois caisses circuleront sur les deux futures lignes du Bus à Haut Niveau de Service (BHNS).

L’attribution de ce marché porte sur une tranche ferme de 26 autobus hybrides de 24 mètres de long, ainsi que sur trois tranches conditionnelles de 9 véhicules supplémentaires. Avec, par tranches conditionnelles, des prestations de maintenance des chaines de traction hybrides. Le coût total du marché en tranche ferme s’élève à 22,23 millions d’euros. Van Hool l’a enlevé devant deux autres constructeurs, le Néerlandais APTS et le Suisse Hess. 

Rappelons que le Mettis est un projet de deux lignes de BHNS en site propre intégral de 23 km, dont 5,6 km en tronc commun (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/03/03/precisions-sur-le-mettis/). Le nouveau réseau disposera de 37 stations. La ligne A (12,5 km) reliera Woippy au Nord de l’agglomération à Borny au Nord-Est. La ligne B (10,94 km) partira de la cité universitaire à l’Ouest, pour rejoindre la Technopole à l’Est dans un premier temps, puis le futur CHR de Mercy (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/03/21/nouvel-hopital-de-metz-les-travaux-avancent-a-mercy/). 

Le coût total du projet est de 170 millions d’euros (valeur 2010). Les travaux de déviations de réseau sont achevés et les travaux sur la voie débuteront en mai 2011. La fréquentation attendue est de 25 000 voyageurs par jour lors de la mise en service et de 36 000 à terme. La mise en service du Mettis est enfin prévue pour septembre 2013. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

5 Commentaires

  1. messin

    11 avril, 2011 à 17:19

    Vous avez inversé au niveau des hopitaux…
    Ce sera la ligne A qui a terme rejoindra l’hopital privé Robert Schuman ;)

  2. bloggerslorrainsengages

    11 avril, 2011 à 18:23

    OK, merci pour votre vigilance.

  3. bloggerslorrainsengages

    25 avril, 2011 à 19:36

    Le constructeur belge Van Hool a officiellement présenté le véhicule choisi par Metz Métropole pour son projet Mettis à l’occasion du salon de l’Union Internationale des Transports Publics qui s’est dernièrement tenu à Dubaï. Metz Métropole, qui a commandé 27 exemplaires de ce bus de 24 mètres, est le premier client de Van Hool pour ce modèle, baptisé ExquiCity. En effet, pour le moment, seule la ville de Parme, en Italie, a confirmé une deuxième commande de neuf exemplaires, avec cela dit une motorisation différente.

    Avec ses larges baies vitrées, ses portes coulissantes et ses cache-roues, ExquiCity ressemble à un tramway. Le constructeur belge entend ainsi « revaloriser l’image du bus dans les centres-villes ».

    A noter enfin que Metz Métropole a commandé un design légèrement différent de celui qui a été présenté à Dubaï. Van Hool devrait commencer la production cette année, livrer un prototype en juin 2012 et honorer la commande globale en août 2013, pour une mise en service à l’automne de la même année.

  4. bloggerslorrainsengages

    30 juin, 2012 à 16:47

    Les 27 bus de 24 mètres de long qui circuleront sur la plateforme réservée, actuellement en travaux à Metz, arboreront quatre couleurs : prune, jaune mirabelle, vert anis et bleu.

  5. bloggerslorrainsengages

    18 novembre, 2012 à 23:18

    Mettis et l’ensemble du futur réseau Le Met’ (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/11/11/cest-la-fin-des-tcrm-a-metz/) seront équipés d’un système d’aide à l’exploitation et d’information aux voyageurs (SAEIV). Cet outil permettra aux usagers de connaitre, grâce aux panneaux d’affichage installés aux stations, l’attente exacte avant le prochain passage du bus. Le système annoncera également, à l’intérieur des véhicules, l’arrêt à venir de manière visuelle et sonore. Il indiquera par ailleurs au conducteur l’avancement précis de la situation et son plan de route, afin de réguler le cas échéant l’allure du bus. Pour cela, chaque véhicule est localisé par un GPS qui prend en compte les éléments de parcours comme la vitesse ou le temps d’ouverture des portes aux stations. Les informations sont collectées par le poste de contrôle du réseau et actualisées toutes les vingt secondes. Les liaisons radio entre le poste de contrôle et les véhicules sont assurées par les propres émetteurs du réseau de transports en commun. Cinq antennes ont d’ores et déjà été disséminées dans l’agglomération messine, afin de couvrir les transmissions de manière optimale sur tout le territoire.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’intégralité du centre de Metz classé à l’UNESCO ?

Afin d’obtenir le classement du Quartier Impérial de Metz au patrimoine mondial de l’UNESC…