Accueil Education Classement et typologie des lycées lorrains

Classement et typologie des lycées lorrains

3 min lues
2
0
3

Depuis plusieurs années, l’académie Nancy-Metz enregistre au baccalauréat des résultats supérieurs à la moyenne française. Cela a encore été le cas en 2010, même si le taux de réussite académique (85,5 %) est en léger retrait par rapport à 2009 (87 %). 

Par ailleurs, les 185 établissements lorrains sont de plus en plus nombreux à faire mieux que ce qui était « espéré », compte-tenu des caractéristiques sociodémographiques connues de la population de leurs classes. Autrement dit, une majorité croissante d’établissements obtient un taux de réussite effectif supérieur au taux attendu compte tenu de l’âge, du sexe ou encore de l’origine socio-économique de ses élèves. 

Voilà qui indique clairement que la valeur ajoutée apportée par les lycées de l’académie est souvent forte. 

Trois groupes peuvent enfin être distingués parmi les établissements lorrains, qu’ils soient généraux, technologiques ou professionnels : 

Les « premiers de la classe » : ce sont généralement des établissements de centre-ville, publics ou privés, à la réputation solidement établie. Leur principale caractéristique est d’obtenir des taux bruts de réussite au bac très élevés (100 % dans certaines séries). 

Les « bons élèves » : c’est le groupe qui connaît la croissance la plus spectaculaire. On y retrouve des établissements de plus grande mixité sociale qui parviennent pourtant, non seulement à un taux de réussite honorable, mais encore à une différence entre taux obtenu et taux attendu très positive. Ce sont les plus performants en matière de « valeur ajoutée ». 

Les « élèves moyens » : ce sont les établissements dont le taux brut de réussite est moyen et/ou dont l’écart entre taux attendu et taux réalisé est nettement négatif. 

(Source : Le Républicain Lorrain

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Education

2 Commentaires

  1. bloggerslorrainsengages

    6 avril, 2011 à 18:23

    Et cela ne date pas d’hier. En effet, tout au long du XIXème siècle, la Lorraine fût la province la moins illettrée de France. Elle eu aussi l’honneur de voir naître la première femme à obtenir son Baccalauréat, à savoir la journaliste Julie-Victoire Daubié, née le 26 mars 1824 à Bains-les-Bains (Vosges) et décédée le 26 août 1874 à Fontenoy-le-Château.

  2. bloggerslorrainsengages

    13 juin, 2012 à 21:11

    L’académie de Nancy-Metz a une nouvelle fois obtenu des résultats supérieurs à la moyenne française au baccalauréat en 2011. Ils sont même en progression par rapport à 2010 (85,79 % contre 85,5 % un an auparavant). 182 établissements lorrains ont été pris en compte pour établir ces données.

    Selon Paris, les résultats obtenus sont supérieurs à ceux qui étaient espérés compte tenu des caractéristiques sociodémographiques de la population, de l’âge, du sexe, ainsi que de l’origine socioéconomique des élèves lorrains. Les établissements lorrains se caractérisent ainsi par l’apport d’une réelle valeur ajoutée de leurs équipes pédagogiques.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les vols low-cost font leur retour à MNL

Après la fin en os de boudin de Myair en 2007 à l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine (MNL), la t…