Accueil Actualité Un troisième lieu à Thionville

Un troisième lieu à Thionville

4 min lues
1
0
35

A Thionville, les élus étaient confrontés à une double problématique : la nécessité de rénover une bibliothèque municipale devenue obsolète et la volonté d’ouvrir un centre d’art et de musiques actuelles. Ils ont finalement décidé de fusionner les deux projets, séduits par la proposition de créer un espace d’un nouveau genre appelé à rayonner dans tout le Nord mosellan.

troismelieuthionville.jpg  

Il s’agit d’offrir un espace de rencontres remplissant également la fonction d’une place de village d’autrefois, où les gens se rassemblent naturellement lors de leur temps libre. L’ambition n’est ni plus ni moins que de construire un troisième lieu de vie pour la population, après celui de l’habitation (premier lieu) et du travail (deuxième lieu), d’où son nom. Si un tel projet, qui peut paraître utopique, voit le jour à Thionville, cela sera le premier du genre en Lorraine et même en France. 

Ce complexe culturel de nouvelle génération devrait être construit place Malraux, à proximité de plusieurs écoles pour être facilement accessible aux élèves. Ce bâtiment innovant ne passe pas inaperçu dans le monde de l’architecture. Le Troisième lieu thionvillois est en effet déjà cité en exemple jusqu’au Canada, où ce concept anglo-saxon intéresse autant les gens de culture que les sociologues. 

Il faut dire que la rupture est franche avec les principes austères des bibliothèques traditionnelles imposant le silence. Le Troisième lieu est au contraire un espace pensé pour la détente autour d’activités culturelles, où l’on se plaît à passer du temps et à entretenir des liens sociaux. C’est innovant, créatif et évolutif jusque dans la conception même du bâtiment et de son agencement. Il jouera en effet le rôle de vidéothèque, de bibliothèque et de médiathèque, en offrant des accès internet, tout en restant un lieu de convivialité abriant une restauration-bar, des déambulations intérieures et extérieures, ainsi qu’une salle d’exposition, de concert et le nouvel office de tourisme. 

Douze millions d’euros ont été provisionnés pour la réalisation de cette entité, qui s’étend sur 3 000 mètres carrés. C’est le coût de la coque vide, qu’il faudra ensuite garnir de mobilier et d’un fonds culturel propre. 

Les études devraient être terminées au cours du premier semestre 2011. Le chantier devrait ensuite durer deux ans, pour une ouverture prévue à l’horizon 2014. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. bloggerslorrainsengages

    4 janvier, 2012 à 23:36

    En Lorraine, en France et en Europe, on parle de plus en plus du Troisième Lieu de Thionville. Le bâtiment accueillera aussi l’Office de Tourisme et un studio de création artistique. Proche du Théâtre municipal et du cinéma Le Paris, où sera prochainement relocalisé le cinéma d’art et d’essai La Scala, le Troisième Lieu transformera tout un secteur de la ville.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Métropole Metz-Thionville : bientôt du concret ?

Le maire de Metz entend faire de la continuité urbaine du sillon mosellan, cet espace situ…