Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Le data center pour l’Alsace, les éoliennes pour la Lorraine

Le data center pour l’Alsace, les éoliennes pour la Lorraine

Le champ d’éoliennes de l’hébergeur OVH ne sera finalement pas implanté en Alsace comme il avait été annoncé ici ou là, mais dans les Vosges, à Ortoncourt précisément, pour une production de 6,4 mégawatts. Le data center sera quant à lui bien implanté à Strasbourg. 

Rappelons que Strasbourg dispose déjà d’un data center basé sur le port du Rhin. En septembre 2010, la société allemande PlusServer AG avait en effet décidé d’y investir 17 millions d’euros. Cette implantation était le résultat du travail de prospection mené par Alsace International avec l’aide d’Alsace Connexia, de SFR Collectivités et de l’Agence de développement économique du Bas-Rhin. 

La Lorraine est la grande perdante dans cette affaire, car elle souhaite également l’implantation d’un centre de stockage informatique sur son territoire, notamment sur une friche industrielle dans le Pays-Haut en face de Belval (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/11/12/un-data-center-pour-le-pays-haut/). Pour cela, elle se repose sur les avantages de la fibre optique pour la partie réseau et sur la présence de la centrale nucléaire de Cattenom pour la partie énergétique. 

27 mars, 2011 à 11:52


5 Commentaires pour “Le data center pour l’Alsace, les éoliennes pour la Lorraine”


  1. guill écrit:

    Bonsoir,

    Vous dites, et d’autres articles également, que la Lorraine est grande perdante dans cette affaire. Ne connaissant pas le domaine du data center, en quoi la présence d’un centre de stockage informatique serait mieux qu’un champs d’éolienne ? Cela « produit » plus d’emplois ? de taxes ? de retombées économiques ? de renommées ?

    Merci !

    Guillaume

  2. Crapaudvert57 écrit:

    La comparaison de Strasbourg et de Belval n’est elle pas un peu inégale …. les capacités des réseaux de données qui peut être s’expriment en débit et en nombre de relations vers les autres centres nationaux et européens n’y sont peut être pas les mêmes ?
    Petit détail : le taux de charge des éoliennes est reconnue le plus bas pendant la période estivale … et c’est sans doute justement le moment ou on pourrait bien avoir le plus besoin de refroidir les rangées de serveurs alignées en Alsace ??
    Bon, on est plus vraiment à cela près. C’est juste une nouvelle déclinaison Hight tech du Green Wasching. Et ça marche, alors pourquoi s’en priver.

    Cordialement.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Bonjour,

    Merci pour vos commentaires.

    @ Guill : un datacenter ne génère pas plus d’emplois que cela (10-15, voire 20 selon la surface, en termes de maintenance et de techniciens); la vraie raison, comme expliqué dans l’article sur Belval, est que ce genre d’équipement créé une vraie valeur ajoutée pour un territoire (si vous voulez un avantage compétitif) qui permet d’attirer et de séduire des entreprises technologiques à très haute valeur ajoutée. C’est donc plus un équipement indispensable « qui permet de ». Un peu comme aux échecs, d’un point de vue stratégique : il s’agit d’avoir un raisonnement avec un ou plusieurs coups d’avance.

  4. Stéphan écrit:

    Moi je fais confiance aux Alsaciens: si ils prennent le data-center et nous laissent les éoliennes, c’est que le premier est le plus intéressant. ;)

  5. bloggerslorrainsengages écrit:

    En fait, c’est quand même l’entreprise qui décide au final de son lieu d’implantation. Après, il y a en effet le lobbying et les incitations à faire/construire/développer tel ou tel projet à tel emplacement.


Laisser un commentaire