Centre de ressources numériques sur la Lorraine
  • Accueil
  • > Actualité
  • > Manifestations contre les restructurations scolaires en Lorraine

Manifestations contre les restructurations scolaires en Lorraine

Des milliers d’enseignants, parents d’élèves et lycéens ont dernièrement manifesté en Lorraine pour dénoncer les suppressions de postes dans l’éducation nationale à la rentrée prochaine (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/colleges-en-danger-2/). 

Dans les rues de Metz, comme dans celles de Nancy, les manifestants ont ainsi crié leur colère. Dans la cité ducale, ils portaient même un ballon noir, symbole d’un poste supprimé. 

A Forbach, où le manque de remplaçants se fait déjà cruellement sentir, une opération « école morte » a été organisée. Les parents, accompagnés de leurs enfants, sont descendus dans la rue pour manifester leur mécontentement face à cette politique « catastrophique » qui s’ajoute à celle du non-remplacement des professeurs absents. Les parents, déjà bien échauffés, ont donc vu rouge, car la situation va devenir ingérable aussi bien au niveau des enseignants que des élèves. 

Le cortège a mobilisé des familles principalement issues des différentes écoles de la circonscription de Forbach, à savoir Stiring-Wendel, Œting, Schœneck, Spicheren, Etzling, Forbach et Petite-Rosselle. 

Par exemple, à l’école du Centre, à Forbach, deux postes vont être supprimés. Une catastrophe, car quand on a 3 ans, être à 30 enfants dans une classe, c’est tout simplement insupportable. C’est d’autant plus injustifié que l’établissement accueillera toujours autant d’élèves à la rentrée prochaine, voire même peut-être plus en raison de la nouvelle cantine. L’école ne perd pas d’élèves, mais on lui sucre des postes. Où est la logique ? 

Le démantèlement de l’avenir de nos enfants est en marche… 

25 mars, 2011 à 12:57


9 Commentaires pour “Manifestations contre les restructurations scolaires en Lorraine”


  1. messin écrit:

    Mais voyons « la population vieillis il y a moins de jeunes »….la connerie a l’ETAT pure, c’est se que j’ai deja pu lire de la part d’un internaute,vieillissement ne signifie pas moins de jeunes mais plus de vieux,quel raisonnement simpliste !

    Tuez l’éducation c’est tuez l’avenir du pays,bravo…. :(

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Plusieurs actions coup de poing ont dernièrement été menées en Moselle-Est, afin de protester contre la saignée des restructurations scolaires qui touchent particulièrement la Lorraine, où plus de 800 postes d’enseignants doivent être supprimés à la rentrée prochaine.

    Ce sont les parents qui ont décidé de monter des opérations spectaculaires, afin de marquer les esprits. A Hombourg-Haut, une cinquantaine d’entre eux se sont rassemblés devant le collège pour faire le blocus de l’établissement. La grille d’entrée a été cadenassée, empêchant tout accès aux bâtiments. Il faut dire que les familles arrivent à un point de non-retour. Dans cet établissement, les élèves sont 29 par classe en 5ème et en 4ème et les responsables académiques veulent encore supprimer l’équivalent de trois postes. Ces derniers ne veulent pas entendre les revendications des parents.

    A Folschviller, c’est contre la fermeture de l’école Lamartine et le transfert des effectifs à l’école Musset, décidé par la commune, que les parents se mobilisent depuis plusieurs mois. Les adultes en colère pensent que l’école Musset n’est pas appropriée pour accueillir les nouveaux élèves et craignent que la manœuvre aboutisse au final à des fermetures de classes.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les parents d’élèves du regroupement pédagogique d’Albestroff et environs, dans le Saulnois, sont en colère suite à l’annonce d’un projet de suppression de poste par l’inspection académique. Elus et parents ont donc dernièrement effectué des barrages à Albestroff et Insming, empêchant l’accès des bus scolaires au collège d’Albestroff. Ils ont également bloqué des routes départementales et des classes primaires. Une lettre de contestation a été envoyée à l’inspection académique. Les parents d’élèves ont promis de ne pas se laisser faire et annoncent de nouvelles opérations musclées.

  4. bloggerslorrainsengages écrit:

    La décision de fermeture de deux classes au collège Joliot-Curie de Tucquegnieux a dernièrement mobilisé corps enseignant, personnel administratif, parents d’élèves et élus. Ces derniers ont ainsi organisé une opération collège mort, doublée d’un barrage filtrant à Tucquegnieux.

    En effet, malgré des effectifs constants (279 élèves prévus à la rentrée 2011 contre 281 en 2010), cet établissement se voit privé de deux classes de manière incompréhensible. Une véritable aberration pour les enseignants, les représentants des parents d’élèves, les membres du personnel administratif et les élus. Classes surchargées, manque d’effectifs et suppression de l’option habitat sont autant de raisons de se battre pour les habitants.

    Qui plus est, la plupart des gamins de ce collège sont déjà en grande difficulté. Une telle mesure ne fait donc que remettre encore plus en cause leur avenir professionnel. Surtout pour ceux qui ont choisi l’option habitat, et qui, en raison de sa suppression, devront se rabattre sur l’option cuisine.

  5. bloggerslorrainsengages écrit:

    En Moselle, le bilan devrait faire état de 108 fermetures de classes pour 46 ouvertures. De plus, les quinze postes surnuméraires formant le Réseau d’Aide Spécialisée aux Elèves en Difficultés (RASED) devrait disparaître complètement dans le département. Autant de motifs qui font que la grogne monte en puissance depuis plusieurs semaines en Lorraine. Tant mieux. Ne nous laissons pas faire !!!

  6. bloggerslorrainsengages écrit:

    Le point sur les suppressions et les ouvertures de classes à la rentrée prochaine en Moselle (Source : Le Républicain Lorrain) :
    Ecoles maternelles

    Ouvertures de classes :

    Boulay Les Lutins ; Freistroff ; Audun-le-Tiche La dell ; Woippy Jeunes sourires ; Montigny-lès-Metz Cressot ; Loupershouse, ouverture en attente ; Diesen ; Bambiderstroff J.-P. Albert ; Hartzviller ; Bitche Champ de Mars ; Hunting ; Waldwisse ; Cattenom Sentzich ; Thionville Elange Les Semailles, proposition d’attribution.

    Fermetures de classes:

    Piblange RPI ; Château-Salins Les Coquelicots ; Delme J. Nicolas ; Dieuze Charpentier ; Morhange Jeanne d’Arc ; Etzling ; Behren-lès-Forbach Erckmann-Chatrian ; Folkling Le Marronnier ; Freyming-Merlebach La Chapelle ; Hombourg-Haut Langenberg ; Angevillers ; Knutange Le Parc ; Ottange Centre Joliot-Curie ; Tressange Georges-Brassens ; Luppy ; Metz Bellecroix La Volière ; Metz Jean Morette ; Metz Sablon Pommier rose ; Pouilly Chagall ; Pournoy RPI ; Amanvillers ; Marange-Silvange F. Midy ; Moyeuvre-Grande Guy-Môquet ; Créhange Mouzaïa ; Herny RPI ; Phalsbourg centre ; Walscheid Petits Castors ; Gros-Réderching Les Hirondelles ; Soucht ; Volmunster ; Hettange-Grande Pasteur ; Puttelange-lès-Thionville ; Yutz Péguy.

    Ecoles élémentaires

    Ouverture de classes :

    Freistroff ; Fameck Branly ; Etzling ; Behren-lès-Forbach Berlioz ; Audun-le-Tiche Rousseau ; Luppy ; Metz-Sablon La Seille ; Porcelette Jean-Moulin ; Francaltroff ; Lemberg Les Verriers ; Veymerange Desnos ; Metzervisse J-Moulin ; Cattenom ; Kœnigsmaker RPI ; Rodemack ; Gandrange Paul-Verlaine Sérémange-Erzange M. Pagnol ; Béchy RPI ; Woippy Cousteau ; Metz-Ste- Thérese ; Metz-Sablon La Seille ; Cherisey-Orny-Pontoy ; Fey-Lorry-Marieulles ; Montigny-lès-Metz Cressot ; Rombas ville basse ; Sarralbe R.Schuman ; Sarreguemines Maud ; Metzeresche Ch. Marquetti ; Boust Charlemagne ; Sainte-Barbe (transfert des élèves des Étangs).

    Fermetures de classes :

    Dalstein ; Berviller-Remering-Viling ; Dieuze Charpentier et About ; Morhange Streiff ; Florange centre Forbach centre et Louis Houpert ; Petite-Rosselle Vieille Verrerie ; Stiring Wendel Grossfeld ; Stiring-Wendel Habsterdick ; Béning Verlaine ; Freyming Reumaux ; Hombourg-Haut Les Chênes ; Fontoy Centre ; Rédange J-J Weiter ; Metz Erckmann-Chatrian et Maurice- Barrès ; Saint-Julien-lès-Metz Langevin ; Metz Jean Moulin ; Semécourt Jean-Morette ; Metz Jean de la Fontaine ; Metz Van gogh ; Coin-sur-Seille RPI ; Solgne-Sécourt RPI ; Ars sur Moselle ; Lessy ; Rozerieulles ; Scy Chazelles ; B. Rabas ; Hagondange Verlaine ; Moyeuvre-Grande Langevin et Jobinot ; Moyeuvre-Petite Le Verlambo ; Farschviller ; Loupershouse ; ; Macheren Les Mésanges ; Saint-Avold La Carrière, Crusem, Le Wenheck ; Biding-Laning-Maxstadt RPI ; Bambiderstroff Albert ; Carling ; Folschviller Musset ; Haute-Vigneulle – Marange-Zondrange ; Lening ; Sarrebourg Bellevue et Les Vosges ; RPI Diane-Capelle/Langatte ; RPI Gosselming ; RPI Moussey ; Phalsbourg Centre ; RPI Brouviller-Flesheim-Wintersbourg-Zilling, fermetures de deux classes ; RPI Fraquelfing-Hattigny-Métairies-Saint-Quirin ; RPI Hilbesheim-Lixheim-Vieux… Lixheim ; Enchenberg ; RPI Goetzenbrück Saint-Louis-lès- Bitche ; RPI Hotttviller-Schorbach ; Ippling ; Sarreguemines Blies ; Thionville Basses Terres ; Thionville Poincaré ; Uckange Rousseau, Ferry et Verlaine ; Yutz Pasteur.

    Classes spécialisées

    Annonce de fermeture Clis (Classe d’intégration scolaire) de Woippy. Fermetures de 19 postes de RASED (Réseau d’Aide Spécialisé aux Elèves en Difficulté) et de 45 postes de remplaçants.

  7. bloggerslorrainsengages écrit:

    Pour protester contre une menace de fermeture de classe à Villing, près de Bouzonville, une cinquantaine de parents d’élèves accompagnés d’élus ont dernièrement investi l’école communale. Pour les parents, le seuil de 75 élèves nécessaires au maintien de la 4ème classe du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) de Villing, Berviller et Rémering, devrait être largement atteint à la rentrée prochaine grâce à l’arrivée des élèves de l’école maternelle de Merten, bambins non comptabilisés à ce jour.

  8. bloggerslorrainsengages écrit:

    Deux cent cinquante enseignants et parents d’élèves ont dernièrement manifesté à Saint-Avold pour protester contre les suppressions de postes dans l’enseignement.

    Le bassin, déjà détenteur du plus fort taux de chômage en Moselle, paie un lourd tribut dans le cadre des restructurations scolaires avec 29 postes en moins pour deux lycées et quatre collèges.

  9. bloggerslorrainsengages écrit:

    160 postes de surveillants vont être supprimés dans les établissements publics de l’académie Nancy-Metz, affectant l’emploi et de nombreux lycées et collèges.


Laisser un commentaire