Accueil Opinion Dieuze : les raisons de la colère

Dieuze : les raisons de la colère

2 min lues
0
0
51

Dans le cadre du Contrat de Redynamisation des Sites de Défense (CRSD), l’Etat français avait débloqué la somme  de 10 millions d’euros pour développer des projets dans le Saulnois suite au transfert du 13ème Régiment de Dragons Parachutistes (RDP) de Dieuze. Le montant de l’enveloppe avait ensuite été porté à 12 millions d’euros. Il est maintenant de 14 millions d’euros. Mais cela ne suffit pas à calmer la colère du maire de la ville mosellane, Monsieur Fernand Lormant (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/12/30/restructurations-militaires-le-combat-de-dieuze/). 

Les arguments du premier magistrat sont simples et sans équivoque. Les autres secteurs qui ont perdu un régiment sont tout simplement mieux lotis en fonds compensatoires que Dieuze. Qui plus est, la commune devrait partager l’enveloppe allouée. C’est pourquoi M. Lormant réclame, à juste titre, que tous ses projets municipaux, qui représentent un investissement de l’ordre de 27 millions d’euros, soient financés à 80 % par le CRSD ou d’autres subventions, que les terrains militaires du 13ème RDP soient mis à disposition pour créer des zones d’activités et que les effectifs du centre d’instruction remplaçant le régiment perdu atteignent les 400 résidents permanents, comme promis dans un premier temps par le ministre français de la défense. Or, sur tous ces points, Dieuze est bel et bien lésé (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/09/09/dieuze-la-dans-le-dos/). 

Les deux millions d’euros supplémentaires accordés « généreusement » par Paris sont donc largement insuffisants et trahissent  une nouvelle fois le manque de parole du gouvernement français. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Opinion

Laisser un commentaire

Consulter aussi

La tour de la honte de Mittal à Londres

Orbit, c’est le nom de cette tour de 114,50 mètres de haut et composée de 2 200 tonnes d’a…