Accueil Transports Précisions sur le Mettis

Précisions sur le Mettis

5 min lues
2
0
183

Le nom « Mettis » n’est plus depuis quelques temps uniquement réservé aux futures lignes de Bus à Haut Niveau de Service (BHNS), mais à l’ensemble du réseau de l’agglomération messine.

mettis1.jpg

Metz Métropole a décidé en décembre dernier de retenir la Délégation de Service Public comme mode de gestion du service de transport public sous la forme d’un contrat de type « régie intéressée ». Deux candidats ont été retenus. Il s’agit de Keolis, une filiale de la SNCF, et des TCRM. L’heureux élu se verra imposer des objectifs de performances et de résultats, tant qualitatifs que quantitatifs, notamment en termes de fréquentation, de recettes, de rentabilité, de ponctualité et de régularité, mais aussi de respect des contraintes environnementales, de sûreté, de sécurité ou encore de lutte contre la fraude. Le choix de la structure retenue sera officiellement annoncé le 11 juillet 2011.

L’offre globale sera par ailleurs revue, tout comme les interconnexions et l’intermodalité entre les différents modes de transport pour obtenir un véritable réseau d’agglomération.

mettis2.jpg

Les deux lignes A et B de BHNS constitueront l’armature de ce réseau. Ces deux lignes seront complétées par 5 lignes structurantes urbaines et de 13 lignes structurantes suburbaines. Elles offriront une fréquence de quatre minutes en heure de pointe sur le tronc commun qui ira de la place de la République jusqu’aux portes du Technopôle. Les lignes 1 à 5, qui desservent les zones urbaines les plus denses, auront une fréquence de passage de dix minutes. 6 lignes urbaines viendront également compléter le dispositif avec un passage toutes les 20 minutes en heures de pointe, contre 30 en heures creuses. Une ligne de rocade inter-quartiers sera en outre mise en place. Elle ne passera pas par le centre-ville. Enfin, les lignes 101 à 113, qui relient les communes de la seconde couronne vers le centre ville, auront désormais une desserte toutes les 30 minutes.

Toutes les lignes, ou presque, convergeront vers la gare SNCF, futur espace multimodal, afin de devenir complémentaires des liaisons transfrontalières, des lignes TGV et même des liaisons aériennes au départ de l’aéroport Metz-Nancy-Lorraine.

Un système de Transport A la Demande (TAD) sera enfin proposé dans les secteurs les plus isolés. Il sera possible de réserver jusqu’à deux heures avant son départ. Ce TAD permettra de relier chaque bourg ou hameau aux pôles urbains majeurs du périmètre, sans pour autant faire concurrence aux taxis selon les responsables. Ces derniers envisagent que la refonte du réseau entraînera une augmentation de 30 à 40% du nombre des usagers. L’élargissement de l’amplitude horaire, qui ira de 5h30 à 21h du lundi au samedi et jusqu’à minuit sur les lignes A et B, devrait en effet y contribuer. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Transports

2 Commentaires

  1. LANDRAGIN

    3 mars, 2011 à 18:24

    je trouve que le nouveau système mettis est séduisant mais il faudra que les gens prennent de nouvelles habitudes de déplacement;Je connais bien le tram de Strasbourg avec ses parkings relais et je le trouve très pratique pour rejoindre le centre ville;Il faut dire qu’à Strasbourg ils ont développé les transports en général:vélo,tram et bus etc Alors pourquoi ne pas s’en inspirer pour Metz? Concernant le projet du mettis une seule critique, pourquoi ne pas prolonger les horaires sur les lignes A et B jusqu’à 1 ou 2 heures du matin au moins le vendredi et samedi afin de permettre aux gens de sortir sans avoir à prendre une voiture?

  2. bloggerslorrainsengages

    23 mai, 2011 à 22:41

    Les premières esquisses de l’aménagement intérieur des futurs véhicules du Mettis sont désormais connues. Elles sont assez proches de celles livrées par le designer missionné par Metz Métropole l’an dernier. Ce dernier travaille à présent avec Van Hool pour procéder aux derniers arbitrages.

    Il y aura 47 places assises à bord du Mettis. 117 passagers pourront également rester debout. En tout, chaque véhicule pourra donc embarquer 164 passagers, une capacité théorique qui pourrait être dépassée aux heures de pointe.

    Les 27 bus commandés par Metz Métropole seront de quatre couleurs différentes : bleu, vert, jaune mirabelle et prune. La couleur de l’extérieur sera reprise à l’intérieur, notamment pour les sièges et le mobilier. Les places assises seront majoritairement disposées au milieu du véhicule de 24 mètres de long. De grandes plateformes seront par ailleurs aménagées à l’avant et à l’arrière. Les personnes en fauteuil roulant pourront accéder au bus par les deux premières portes qui disposent de rampes d’accès. L’accès au véhicule se fera par de larges portes vitrées coulissantes. Poussettes et fauteuils roulants pourront circuler facilement dans le véhicule, doté d’un plancher bas sur toute sa longueur.

    A noter enfin que le Mettis bénéficiera des dernières innovations en matière de confort, avec sièges ergonomiques, climatisation par le plafond, éclairage à Led, démarrage en douceur

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Saint-Ail devient un hub

Saint-Ail est dernièrement devenu officiellement un hub pour la Compagnie d’Affrètement et…