Accueil Actualité Waves Grand-Sud déploie sa vague à Actisud

Waves Grand-Sud déploie sa vague à Actisud

4 min lues
12
0
206

Waves Grand-Sud, c’est le nom du projet d’extension de la mégazone commerciale Actisud (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/16/le-geant-actisud/), communément appelée Zac d’Augny, située au Sud de Metz. La Commission Départementale d’Aménagement Commercial (CDAC) a dernièrement donné son accord.

La 11ème zone commerciale d’Actisud marque une nouvelle étape dans le développement de cette partie de l’agglomération messine, avec à la clé 400 emplois et une quarantaine d’enseignes annoncée, allant de 250 et à 7 500 mètres carrés. Waves Grand-Sud représente un investissement de 75 millions d’euros. Le futur parc commercial, qui devrait ouvrir en 2013, s’étendra sur 17 hectares. Il comportera 40 000 mètres carrés de surface commerciale utile. Sur le plan urbanistique, il se présente comme une immense vague.

Selon ses promoteurs, le projet Waves sera le « big bang du commerce lorrain », dans la mesure où il répondra à des contraintes environnementales très sévères. Par exemple, il présentera un cheminement piétonnier, des pièces d’eau qui deviendront des patinoires en hiver, des restaurants, une garderie, une plaine de jeux pour les enfants, une navette électrique et 2 300 places de parking.

Selon certains, ce projet devrait tirer vers le haut l’ensemble de la ZAC, même s’il faudra peut-être « prévoir autre chose » sur les fonds de zone, comme de l’artisanat.

En outre, afin d’améliorer la fluidité de cette zone commerciale déjà saturée avec 650 à 1 000 véhicules/heure, un nouveau giratoire ainsi qu’un passage souterrain sous la RN 57 seront réalisés.

Pour conclure, même si ce projet remplacera le triste spectacle des friches, il ne constitue pas une source de développement durable et à haute valeur ajoutée. Il ne comblera pas non plus l’immense vide laissé non loin de là par la fermeture de la base aérienne 128 (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/19/impact-devastateur-des-restructurations-militaires-a-metz/). L’agglomération messine et la Lorraine en général ont plus besoin d’entreprises de haute technologie, de laboratoires et de zones d’excellence pour enfin disposer et proposer des emplois métropolitains supérieurs. Cela permettrait d’endiguer l’exode des diplômés. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

12 Commentaires

  1. Groupe BLE Lorraine

    22 septembre, 2013 à 22:24

    Les 38 524 mètres carrés de surfaces de vente de Waves Grand Sud devraient être prêts en mars 2015 à accueillir le client dans un environnement mêlant espaces verts, lac, navettes électriques, restaurants et lieux de détente, le tout étreint par deux vagues d’aluminium qui représentent à elles seules 9 millions d’euros d’investissement sur un budget de 75 millions d’euros. Cette nouvelle offre marchande devrait tirer vers le haut l’ensemble des commerces de la région. Le projet de 17 hectares s’inspire de l’Atoll d’Angers, immense galerie marchande de 91 000 mètres carrés.

    Pour son promoteur, Waves Grand Sud doit endiguer le déclin du commerce traditionnel face au commerce en ligne par une « nouvelle expérience d’achat ». Le concept se base sur le constat que « les zones commerciales périphériques sont moches » et « que la plupart des magasins y sont pourris ». L’idée est donc de « redessiner les centres commerciaux pour en faire de véritables œuvres d’art où le visiteur prend plaisir à aller ».

  2. Groupe BLE Lorraine

    18 octobre, 2014 à 13:31

    Waves s’étend sur 17 hectares au Sud de Metz dans un cadre sans équivalent dans l’Est de la France. Le centre commercial, de plus de 38 000 mètres carrés de surface de vente, présente un geste architectural fort. Recouvert d’un entrelacs de poutrelles, le bâtiment principal reste le plus spectaculaire du complexe. Tapissée de plus de 5 000 plaques d’aluminium poli taillées sur mesure et cousues finement, sa toiture ondulante a donné son nom à Waves. Elle forme un miroir qui s’évanouit dans l’espace quand le ciel s’y réfléchit.

    Des candélabres et des bancs signés du designer Yann Kersalé ont par ailleurs été installés. La promenade d’un kilomètre a été surélevée de 80 cm, afin que le regard du visiteur ne bute pas contre les voitures. Les trottoirs ont été peints en noir et les parkings semés de gazon.

    Waves disposera par ailleurs d’une plaine de jeux pour les enfants, d’un lac agité de jets d’eau et d’un amphithéâtre garni d’écailles, qui rappelle le Graoully, le célèbre dragon de Metz, où des spectacles seront donnés.

    L’immense centre commercial devrait créer 400 emplois. Il accueillera une cinquantaine d’enseignes, dont certaines inédites en Lorraine. Des navettes électriques seront mises à disposition des clients.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Haroué : le maire reconce à son projet immobilier

Le maire de Haroué, qui avait un projet de lotissement de 21 logements au pied du château,…