Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Déclinaisons du Plan Campus en Lorraine

Grâce au Plan Campus (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2008/12/09/le-label-campus-pour-luniversite-lorraine/), la Lorraine devrait bénéficier de 160 millions d’euros (90 venant de l’Etat français, 70 des collectivités territoriales), pour réorganiser et moderniser ses universités. Cette aide, elle le doit en grande partie à son unité. Voici en quelques lignes comment les différents campus de Nancy et de Metz vont en être impactés. 

A Nancy, l’histoire universitaire a semé des bâtiments un peu partout, si bien que le Plan Campus devrait permettre de remodeler ce paysage, en particulier pour le pôle biologie-santé. La faculté de médecine, installée à Brabois, près du CHU, sera ainsi durablement transformée, avec l’adjonction des facultés de pharmacie, d’odontologie, l’école de sages-femmes, mais aussi la biologie humaine et le génie biologique-santé. Ce qui représente 10 000 étudiants. Une telle opération sera réalisée par la restructuration de l’existant et par la construction de locaux mutualisés d’enseignement. 

L’opération Campus entend également profiter du déménagement de l’Institut Commercial de Nancy (ICN) de ses locaux en centre-ville pour sa nouvelle base ARTEM (Art-Technologie-Management, qui regroupera l’école des Mines, les Beaux-arts et l’école de commerce), afin d’y créer un pôle de gestion management. Les locaux libérés de l’ICN accueilleraient ainsi le nouvel institut ISAM-IAE (Institut Supérieur de l’Administration et du Management – Institut d’Administration des Entreprises). De même, les anciens locaux de la présidence de Nancy 2, où sont situés pour l’instant les services administratifs d’ISAM-IAE, seront transformés pour recevoir un espace de recherches pour les sciences juridiques, politiques, économiques et de gestion. 

Tous ces projets sont pour l’instant dans une phase de dimensionnement des besoins, avec des études de faisabilité. Si bien que rien de concret ne devrait se manifester avant 2012, voire 2013, en raison de la complexité des projets et de la mise en place de partenariats public-privé. 

Néanmoins, dès 2011, certaines opérations se concrétiseront déjà. Elles concernent avant tout l’amélioration du cadre de vie des étudiants avec la réhabilitation de deux résidences universitaires et de la piscine des Océanautes. Cette dernière, dotée d’éléments Jean-Prouvé, devrait ainsi voir sa verrière et son bassin rénovés. 

A Metz, 5 à 6 millions d’euros permettront de créer 150 chambres et une extension du restaurant universitaire au Technopôle. 

Au total, les trois campus messins bénéficieront de 51 millions d’euros. 

Le campus de Bridoux, qui abrite déjà le LIEBE (Laboratoire des Interactions Eco toxicologie, Biodiversité, Ecosystème), a vocation à devenir une plateforme basée sur la technologie et l’environnement. Il devrait par ailleurs accueillir dès la rentrée prochaine 300 étudiants en L1 santé, ce qui l’oblige à construire de nouveaux amphithéâtres.   

Enfin, les anciens locaux de l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Metz (ENIM) sur le campus du Saulcy abriteront le futur Institut des Sciences de l’Homme et de la Société qui regroupera l’école d’infirmières, la médecine préventive, l’institut des langues pour non spécialistes et l’antenne messine de la Maison des Sciences de l’Homme. 

18 décembre, 2010 à 18:40


3 Commentaires pour “Déclinaisons du Plan Campus en Lorraine”


  1. David écrit:

    51M€ à Metz,
    apparement 100M€ à Nancy?
    Avons nous une comparaison avec d’autres sites du plan campus? Strasbourg, Grenoble?

  2. bloggerslorrainsengages écrit:

    Historique. Le tout premier cours de médecine à l’Université Paul-Verlaine de Metz, comptant pour la première année commune des études de santé, a dernièrement eu lieu. Les 300 élèves inscrits au campus de Bridoux ont été divisés en deux groupes. Un amphithéâtre spécial a été aménagé. Les cours magistraux y sont en effet donnés en visio-conférence depuis Nancy. Si les étudiants ne peuvent pas intervenir pendant ces cours, ils le peuvent en enseignements dirigés, où ils sont par groupe de 50.

  3. bloggerslorrainsengages écrit:

    Selon le président de l’Université de Lorraine (UL), le Plan Campus devrait se décliner en plusieurs étapes pour être bouclé en 2017.

    Rappelons que l’UFR Mathématiques-Informatiques-Mécanique de Metz doit déménager du Saulcy au Technopôle, où la construction d’un restaurant universitaire est prévue. Les locaux libérés au Saulcy pourraient accueillir une structure dédiée à l’accueil international. Toujours au Saulcy, la première tranche de la requalification des anciens bâtiments de l’ENIM permettra d’accueillir les deux écoles d’infirmières et l’école de sages-femmes messines (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/09/07/campus-du-saulcy-qui-a-la-place-de-lenim/).

    A Nancy, les locaux libérés de l’ICN, qui déménage à Artem (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2011/05/04/nancy-artem-prend-forme/), seront attribués au pôle droit-économie-gestion.

    Enfin, la constitution du pôle biologie-santé sur le plateau de Brabois se poursuit (voir : http://forumdeslorrains.forumactif.com/f22-chu-de-nancy-brabois). Celui-ci rassemblera les étudiants en pharmacie et en odontologie, afin de constituer un seul pôle santé à Nancy, tout en créant un important espace dédié aux recherches médicales et biomédicales (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/21/un-nouveau-centre-de-recherche-denvergure-a-nancy/).


Laisser un commentaire