Accueil Actualité Restructurations militaires à Metz : où iront les aides de Paris ?

Restructurations militaires à Metz : où iront les aides de Paris ?

4 min lues
1
0
18

Deux ans après l’annonce des iniques et odieuses restructurations militaires qui vont faire perdre plus de 5 000 emplois à l’agglomération messine, le contrat de redynamisation des sites de défense a comme nous vous l’avions signalé été signé (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/06/26/precisions-sur-le-crsd/). Ce document établit une sorte de partenariat entre l’Etat français et les différentes collectivités territoriales, afin de relancer l’économie locale. En plus des 1 500 emplois publics promis (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/transfert-de-linsee-a-metz/), Paris devrait financer les projets de l’agglomération à hauteur de 32 millions d’euros (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/07/14/la-mairie-de-metz-encore-trop-genereuse-avec-paris/). Vous trouverez ci-dessous une liste non exhaustive des subventions envisagées. 

Le futur centre des congrès de Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/13/precisions-sur-le-futur-centre-des-congres-de-metz/), d’un montant global de 58 millions d’euros, devrait ainsi bénéficier de 5 millions d’euros. Les aménagements de l’hôpital de Mercy seront de même subventionnés à hauteur de 1,6 millions d’euros. Le but est ici d’accompagner la réalisation des réseaux liés à la vocation du site en matière de santé. En outre, après la fermeture de la base aérienne 128 (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/06/24/plaidoyer-pour-la-defense-de-frescaty/), les communes de Marly, Montigny-lès-Metz et Augny comptent notamment sur la ZAC Belle Fontaine à Marly pour rebondir. L’Etat français en financera les aménagements d’accessibilité et de voierie pour 1,3 million d’euros. Ce dernier investira également 3,4 millions d’euros sur les 10 millions que reviendra la première phase de la plateforme multimodale pour conteneurs sur la Moselle au niveau du port de Metz (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/06/30/partenariat-en-vue-pour-le-grand-port-mosellan/). A Augny, l’espace Mazenod sera reconverti pour l’association Handas qui y accueillera des enfants, des adolescents et des adultes polyhandicapés. Paris financera cette reconversion à hauteur de 880 000 euros. Le Centre Pompidou-Metz bénéficiera quant à lui de 3,4 millions d’euros pour sa communication de lancement et pour l’acquisition du mobilier scénographique et des équipements techniques. Enfin, 500 000 euros seront accordés à la future salle des musiques actuelles de Metz-Borny (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/08/salle-des-musiques-actuelles-de-metz-une-architecture-de-lumiere-et-de-transparence/), 2 millions d’euros à l’Institut Lafayette (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/02/22/projet-lafayette-a-metz-en-route-vers-les-nanotechnologies/) et 10 millions d’euros pour le Mettis. 

En conclusion, rien de nouveau sous le soleil de Metz, ou presque. Permettez-nous de même de douter du potentiel de toutes ces subventions en termes d’emplois. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. messin

    6 juillet, 2010 à 0:03

    Tous ceci est bien faible quand meme au vu des pertes que cela va occasionné,mais bon c’est mieux que rien,mais pas suffisant !

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les scieries lorraines victimes des traders et de la Chine

Jusqu’à 60 % de la production de chênes et de hêtres en Lorraine est directement exportée …