Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le Musée de la Mine s’offre un cœur de projet

Au carreau Wendel à Petite-Rosselle, les choses ont été faites à l’envers. En effet, avant de solidifier le cœur du musée de la mine, les responsables ont d’abord réalisé les extensions, c’est-à-dire la représentation du fond, qui est néanmoins unique au monde. Mais, afin de profiter des aides et des matériels des Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) et surtout avant que tout cela ne disparaisse, la lampisterie et la célèbre salle des pendus vont enfin être réaménagées. Il faut dire que l’immense bâtiment qui renferme ces deux lieux emblématiques est dans un bien triste état et est fermé depuis trois ans aux visiteurs. Le début de ces travaux tant espérés devrait intervenir en octobre. Le projet prévoit de présenter un énorme bloc de charbon dans la grande salle du bâtiment principal, afin d’aborder la partie géologique de l’exploitation. Les visiteurs trouveront de même une boutique et une petite cafétéria d’une vingtaine de places dans ce hall. La billetterie s’installera quant à elle dans ce qui servait jusqu’alors de cantine pour les employés du musée de la mine. Des vitrines livreront le témoignage des mineurs lorrains au travers de 250 objets qui évoqueront cette fabuleuse aventure. Vidéos, photos et documents sonores ponctueront en outre le parcours dans lequel seront déclinés toutes les composantes de la mine, à savoir les différents métiers qui y étaient pratiqués, les méthodes d’exploitation, les industries liées aux houillères, les vagues de travailleurs immigrés, l’environnement social et la gestion de l’après-mine. Les visiteurs découvriront enfin la salle des pendus, les douches et la lampisterie, avant d’emprunter un petit train qui les emmènera vers la reconstitution du fond. A noter que certaines pièces seront rénovées à l’identique, d’autres resteront au contraire en l’état afin de garder leur authenticité et de créer une certaine ambiance et une atmosphère particulière. L’ouverture du musée dans sa nouvelle configuration est prévue pour le printemps 2012.   

5 juillet, 2010 à 18:36


Laisser un commentaire