Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Plasturgie : la Moselle et l’Inde main dans la main

Un secrétaire d’Etat indien est dernièrement venu signer un protocole d’accord entre Iseetech (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/06/18/iseetech-de-plus-en-plus-sur-orbite/), le centre d’innovation porteur de plateformes technologiques et son homologue indien, le Cipet, afin de développer des échanges entre professeurs, étudiants, chercheurs mosellans et indiens de cette filière. Une évolution positive qui traduit le renforcement des liens dans la plasturgie entre la Moselle et le sous-continent (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/06/le-composite-park-signe-un-partenariat-avec-linde/). Des liens développés en novembre dernier dans le sillage du premier salon euro-indien EITS (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/11/26/eits-un-premier-salon-reussi/) autour des transports et de la logistique. De quoi poursuivre le développement du Pôle de plasturgie de l’Est basé à Saint-Avold et du Composite Park implanté à De Vernejoul, sur un ancien site minier en reconversion. Cette coopération avec le sous-continent devrait de même profiter aux entreprises lorraines, mais aussi aux sociétés indiennes de la plasturgie désireuses de venir s’implanter en Moselle. Ainsi, Kineco, une grosse PME indienne spécialisée dans les composites, déjà présente en Angleterre, souhaiterait installer une structure légère en Moselle-Est, sur Composite Park, où commence à fonctionner une plateforme technologique sur le contrôle non destructif de composite (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2008/11/07/lancement-dun-technoparc-a-porcelette/). 

3 juillet, 2010 à 11:53


Un commentaire pour “Plasturgie : la Moselle et l’Inde main dans la main”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Les composites s’imposent de plus en plus au cœur du monde industriel. Ils représentent par exemple actuellement 20 % d’un avion. Dans quelques années ce sera 50 %. Une aubaine pour le Pôle de Plasturgie de l’Est (PPE), installé à Saint-Avold, et pour le Composite Park qui regroupe l’Institut de Soudure, Composite Integrity et la Recherche et Développement du PPE. De quoi être à la pointe de la recherche pour ces matériaux. Les deux structures ont dernièrement accueilli leur conférence bisannuelle qui a réuni plus de 300 personnes venant de 20 nations différentes.


Laisser un commentaire