Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Des contraintes à surpasser

Le projet de méga centrale photovoltaïque de 143 méga watts à Rosières (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/08/la-plus-grande-centrale-solaire-de-france-a-toul/), la plus grande au monde, doit s’adapter aux contraintes réglementaires afin de voir le jour.  

Rappelons que ce dossier stratégique est porté par EDF Energies Nouvelles. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’enjeu est de taille, dans la mesure où les 500 hectares de friches militaires de l’ancienne base aérienne de Toul-Rosières, sur laquelle se déroulaient le Teknival et des rassemblements évangéliques, sont désormais devenus un site à haute valeur ajoutée qui pourrait générer des retombées financières loin d’être négligeables pour les différentes collectivités territoriales. 

EDF Energies Nouvelles  affirme que pour lancer ce projet impressionnant il a fallu l’adapter à une réglementation ancienne, pas vraiment conçue pour des installations photovoltaïques de cette ampleur. Si bien que pour respecter ces contraintes règlementaires ce seront finalement une douzaine d’unités de production ne dépassant pas 12 méga watts qui seront installées, rendant ainsi l’ingénierie plus compliquée pour le raccordement au réseau. En attendant, l’étude d’impact suit son cours, tout comme les diagnostics des sols et des bâtiments en vue de la dépollution. 

3 juillet, 2010 à 11:58


Laisser un commentaire