Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Coopération électrique à Moulaine

Réseau de Transport d’Electricité (RTE) et son homologue belge Elia ont dernièrement inauguré à Moulaine le renforcement de l’interconnexion électrique entre la Lorraine et la Wallonie. Cet investissement permet de renforcer les capacités d’échanges avec la Belgique, de pallier un éventuel incident, de fluidifier les échanges, mais aussi d’améliorer la sécurité en alimentation électrique du bassin de Longwy et de cette zone transfrontalière, tout en tenant compte de l’environnement et sans créer de nouveaux couloirs. Pour un montant de 13,2 millions d’euros, un second circuit de 225 000 volts a été installé sur une ligne existante de 15 km reliant Moulaine et Aubange en Belgique. L’utilisation d’une nouvelle technologie de conducteurs électriques plus efficaces a permis d’augmenter de plus de 20 % la puissance transportée par ce circuit. 

Rappelons que le poste de Moulaine se trouve à un carrefour où se croisent les lignes 400 000 volts, véritables autoroutes du réseau électrique, venant de Cattenom et de la centrale de Chooz dans les Ardennes. La modernisation du nœud électrique de Moulaine s’accompagne également de la rénovation du poste de transformation de Mont-Saint-Martin, où un transformateur de 225 000/20 000 V a remplacé deux anciens transformateurs de 63 000/20 000 V. Des aménagements qui ont permis à RTE de supprimer également du paysage 15 km de lignes électriques plus anciennes. Si bien qu’en 5 ans, près de 100 km de lignes électriques ont été déposés dans le Pays-Haut et dans le Jarnisy, contre seulement 20 km de nouvelles afin de renforcer les capacités du distributeur énergétique.  

Après la mise en service l’an passé de la ligne haute tension Vigy-Marlenheim (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/05/07/tres-haute-tension-entre-la-lorraine-et-lalsace/), le raccordement souterrain de la centrale Emile-Huchet et maintenant liaison Moulaine-Aubange, c’est une véritable révolution dans le paysage électrique lorrain qui est en train de s’opérer. D’autant plus que se profile désormais le renforcement de l’interconnexion vers le Luxembourg et Esch-Belval avec une partie en souterrain. 

30 juin, 2010 à 17:56


Laisser un commentaire