Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Le préfet dit oui à Hambrégie !

Par arrêté en date du 25 juin, le préfet de la Moselle autorise l’exploitation de la centrale électrique combiné-gaz de 892 Méga Watts qui verra le jour à Hambach (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/01/31/oui-a-hambregie/), malgré la forte opposition des communes riveraines (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/03/08/acharnement-contre-la-centrale-de-hambach/), dont les remarques ont cela dit permis d’améliorer le projet. 

Le préfet a ainsi tenu à balayer les craintes environnementales et sanitaires brandies ces derniers mois. De quoi jeter les bases d’un projet de 800 millions d’euros avec 400 à 1 000 emplois garantis pendant la construction et 50 emplois pérennes après la mise en service de la centrale. Il a par ailleurs assuré que les paramètres techniques et écologiques, notamment tout ce qui concerne les rejets dans l’eau et dans l’air, avaient été améliorés de «10 à 30 %» par rapport à des normes nationales et européennes déjà exigeantes. 

Pour le maire alsacien d’Herbitzheim, à l’origine du mouvement, « l’argent a pris le dessus sur la santé et la démocratie ». Cependant, quant à la démission promise et au fait d’assumer ses responsabilités, il avoue aussi que ses « ses conseillers ne veulent plus trop démissionner ». Tiens tiens, comme par hasard… Oui, en effet, elle est vraiment loin la démocratie ! 

28 juin, 2010 à 19:02


Laisser un commentaire