Centre de ressources numériques sur la Lorraine. Archives du Groupe BLE Lorraine.

Rénovation de l’UMD de Sarreguemines

Depuis plusieurs années, l’Unité pour Malades Difficiles (UMD) de Sarreguemines a entamé une profonde mutation, chaque pavillon étant petit à petit rénové, reconstruit et humanisé. Le pavillon numéro 17 a ainsi été dernièrement inauguré. Ce dernier s’étend sur une surface de 2 297 mètres carrés sur deux niveaux et accueille deux unités de 18 patients chacune. Des patients qui présentent pour autrui un danger tel que les soins, la surveillance et les mesures de sûreté spécifiques ne peuvent être mises en œuvre que dans une unité spécifique. 

A l’intérieur du nouveau pavillon, trois espaces lumineux, colorés, avec de grandes vitres gommant quelque peu le sentiment d’enfermement, ont été aménagés. D’un côté se trouve un lieu de vie, avec des salles d’activité, un espace extérieur clos, le réfectoire et les ateliers cuisine et informatique. De l’autre, c’est l’espace d’hébergement qui a pris place. Les bureaux du personnel soignant, ainsi que deux chambres d’isolement qui rappellent bien qu’il s’agit ici ni d’un séjour d’agrément ni d’une hospitalisation conventionnelle, mais d’une hospitalisation d’office, ont été disposés au centre. 

A noter que les nouveaux pensionnaires des lieux devraient prochainement arriver en provenance d’un autre bâtiment, voué à son tour à la destruction, pour être complètement réaménagé. En attendant, l’inauguration d’un nouveau service au sein de l’UMD, à savoir l’Unité de Soins Intensifs de Psychiatrie (USIP), devrait intervenir à l’automne. Il en existe peu en France. 

Rappelons enfin que l’UMD de Sarreguemines compte 162 lits, soit environ un tiers de la capacité française. 

(Source : presse régionale) 

21 juin, 2010 à 18:40


Laisser un commentaire