Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Entre vignes et histoire à Ancy-sur-Moselle

Charmant village du Pays Messin, Ancy-sur-Moselle a dernièrement renoué avec sa longue histoire viticole, sans délaisser pour autant les cultures traditionnelles et en s’ouvrant à une nouvelle qui a de l’avenir, la trufficulture.

Ancy-sur-Moselle

Ancy-sur-Moselle (Crédits photo : Google Street View)

Le vin est de retour dans cet ancien village viticole des côtes de Moselle. En effet, depuis 1983, le Domaine des Béliers produit de l’Auxerrois, du Pinot gris, du Pinot noir et du Gamay sur près de quatre hectares. Les producteurs sont obligés de planter des cépages précoces en raison du climat lorrain. Mais l’avantage, c’est qu’il existe une belle diversité des sols en Moselle. 

Outre la viticulture, la trufficulture a fait son apparition dans la commune, sous l’impulsion d’un retraité passionné qui a demandé conseil à un pépiniériste. Ce dernier lui a ainsi appris que son terrain était très favorable à la culture de la truffe, une pratique très répandue en Meuse et en Meurthe-et-Moselle, mais relativement novatrice en Moselle.

Ancy-sur-Moselle est aussi riche d’un formidable patrimoine. En témoignent la tour de la rue Lemal-Perrin qui constitue le dernier vestige de l’ancienne enceinte fortifiée du bourg, mais aussi son église fortifiée dotée d’un hourd pour servir de tour de guet. A noter que la flèche de l’édifice a été ajoutée en 1777 à l’occasion d’une restauration. Le village contient également de nombreuses croix, dont notamment celles de Valette, de la Paule, des Pierraux et des Cailloux. 

Aujourd’hui, la municipalité entend concourir à l’embellissement du village, qui passe en particulier par le fleurissement, ainsi que par la mise en valeur des milieux naturels, à l’image des zones humides en bord de Moselle qui sont d’une richesse incroyable. Ancy envisage d’y faire des zones de loisirs et de détente à caractère pédagogique. Le bourg a de même l’intention de réaménager ses coteaux, aujourd’hui en friches, mais qui étaient autrefois recouvert de vignes et de fraises. La municipalité recherche enfin un maraîcher désireux de s’installer et de s’occuper du terrain en zone basse du village, celui-ci étant propice à ce type de culture. 

(Source : presse régionale)

12 juin, 2010 à 11:17


2 Commentaires pour “Entre vignes et histoire à Ancy-sur-Moselle”


  1. Mathieu écrit:

    D’ailleurs, l’Auxerrois du Domaine des Béliers est tout simplement excellent !

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Le Domaine des Béliers, situé à Ancy-Dornot, poursuit son développement. D’ici la fin de l’année, la viticultrice Eve Maurice, 39 ans, disposera d’un nouveau bâtiment de 600 mètres carrés qui lui servira de nouveau lieu de production. Il accueillera aussi une salle de dégustation et deux chambres d’hôtes dans l’esprit de l’œnotourisme pour promouvoir l’AOC Moselle.

    Imaginée par le cabinet d’architectes nancéiens Gens, la structure sera la plus neutre possible pour s’intégrer au mieux dans le paysage. Elle abritera d’un côté, sur 250 mètres carrés, l’espace de production, les caves et une salle de dégustation. De l’autre côté se déploieront sur pilotis l’appartement de la viticultrice, une cuisine, une buanderie et deux chambres d’hôtes de 35 mètres carrés chacune avec vue sur les vignes du domaine de six hectares. Les premiers touristes sont attendus pour le printemps 2020.


Laisser un commentaire