Accueil Actualité Des friches reconverties en port

Des friches reconverties en port

4 min lues
1
0
344

Nous sommes heureux de constater que de plus en plus de projets de reconversion de friches industrielles voient le jour en Lorraine. Même si la tâche s’annonce encore colossale pour tout retraiter, de telles nouvelles constituent autant de signes encourageants. Autre exemple du côté de Talange et de Hagondange avec la zone du Nouveau monde.

friches

Dans quelques mois, une partie de cet ancien site sidérurgique de 220 hectares situé entre Talange et Hagondange se transformera en port industriel. Actuellement, des engins de terrassement sont à l’œuvre sur 55 hectares autour de la darse, ce bassin à l’extrémité du canal de la Camifemo qui débouche sur la Moselle. Evaluée à neuf millions d’euros, avec quatre millions dédiés à la dépollution et cinq destinés à la viabilisation de l’espace, cette opération constitue la plus importante réhabilitation de friches industrielles en Lorraine. L’objectif est de pouvoir créer un véritable port, spécialisé dans le vrac ou le pondéreux, une nouvelle porte d’entrée sur la Moselle en somme. Une vingtaine d’hectares du site sont dédiées à une plateforme logistique, celle-là même où les matériaux seront déchargés des péniches. Une trentaine d’hectares sera quant à elle dévolue à l’aménagement d’une zone industrielle dédiée à l’exploitation de ces vrac et de ces pondéreux. Un projet complémentaire du grand port sur la Moselle ? Le site bénéficie en tout cas d’une excellente desserte routière et ferroviaire. La plateforme devrait générer dix à vingt emplois, tandis que la zone dans son ensemble devrait en créer environ 200.

Avant d’en arriver là, le site était dévolu de 1910 à 1980 à la sidérurgie, avec d’abord Thyssen-Krupp puis Usinor-Sacilor. En 1986, un premier espoir de reconversion suite à l’arrêt des activités industrielles naquit avec les Schtroumpfs. En vain, puisque le parc d’attractions s’implanta finalement au Sud de la parcelle, dans le périmètre le moins dégradé par la pollution.

Débutée en octobre dernier, la phase dédiée à la dépollution devrait enfin être achevée en juillet, celle liée au terrassement en septembre. 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Actualité

Un commentaire

  1. Groupe BLE Lorraine

    19 avril, 2020 à 19:45

    La société Silix TP et Environnement, spécialisée dans les produits en béton à destination des professionnels, a installée son nouveau siège début 2018 sur la Zone industrielle du Port à Hagondange. Le bâtiment de mille mètres carrés a été construit sur une plateforme de stockage de plus de deux hectares. Il abrite une bibliothèque centralisée, un espace de détente, des salles de réunions, une terrasse d’agrément et un jardin partagé. Ce nouveau siège a représenté un investissement de près de deux millions d’euros pour Silix, dont le chiffre d’affaires est de treize millions d’euros par an. L’entreprise dispose depuis d’un site beaucoup plus adapté à la circulation des poids lourds. Ses clients bénéficient également des services complémentaires proposés par les autres sociétés présentes sur la zone, à savoir un centre de recyclage de bois et de déchets verts, une déchetterie de matériaux inertes et un fournisseur de granulats.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Les Enfants du Charbon reviennent !

Créé en 2005 dans le but de conserver une trace de l’aventure du charbon lorrain, soit une…