Centre de ressources numériques sur la Lorraine

En passant par le Pays de Salm …

La Principauté de Salm-Salm, au confluent des vallées vosgiennes de la Plaine, du Rabodeau et de la Bruche, était, avant d’annexée par la France en 1793, un petit état du Saint Empire romain germanique. Ce bout de Lorraine abrite toujours quelques merveilles patrimoniales. Voyage au pays des abbayes …

senones.jpg

L’Abbaye de Senones (Crédits photo : Wikipédia)

En effet, trois grandes abbayes furent fondées au VIIème siècle sur ce territoire, celles d’Etival-Clairefontaine, de Moyenmoutier et de Senones. Ces différents édifices permettent encore aux visiteurs de se rendre compte du caractère assez unique et hors du temps de la Principauté de Salm-Salm. Depuis toujours ces sites ont été des lieux de savoir. Ils ont d’ailleurs attiré des personnages remarquables tels que Don Calmet,le plus célèbre abbé de Senones au XVIIIème siècle, Voltaire, ou encore le cardinal Humbert. Les trois abbayes ont également eu une tradition de conservation des connaissances, autour de grandes bibliothèques. On estime à environ 50 000 ouvrages leurs collections, qui égalaient les plus grandes bibliothèques de France.

L’Abbaye d’Etival-Clairefontaine est un véritable fleuron de l’art roman dans les Vosges. Elle cache derrière sa façade du XVIIIème siècle en grès rose une architecture romane typique du Sud de la Lorraine. La décoration de la nef annonçe cependant le courant gothique. La tour gauche de l’abbaye fut détruite pendant la Seconde Guerre Mondiale. Elle fut reconstruite à droite, à la place d’une petite tour.

L’Abbaye de Moyenmoutier surprend quant à elle par ses vastes proportions. L’élégante simplicité de l’église abbatiale du XVIIIème siècle contraste avec la richesse de son mobilier d’origine, notamment un ensemble de stalles remarquables datant de 1698, des trophées-appliques et des reliquaires en chêne sculptés et dorés à la feuille.

Les bâtiments conventuels de l’Abbaye de Senones, capitale de l’ancienne principauté, ont enfin conservé leur configuration du XVIIIème siècle, à l’exception de l’église qui a été reconstruite à partir de 1860 et qui a gardé son clocher médiéval. Non loin de ce bel ensemble architectural, les demeures princières du centre-ville témoignent de la grandeur de la dynastie des Salm. Les grandes cours, le cloître, les jardins mais aussi l’escalier d’honneur, le palais abbatial et la bibliothèque constituent autant de preuves du faste de cet ancien petit Etat. Ne manquez pas non plus la folklorique relève de la garde au son des tambours et des trompettes.

Vous pourrez enfin découvrir à proximité de la Principauté de Salm-Salm les splendides jardins de Callunes, les lacs de Pierre-Percée et de la Maix, ainsi que le Massif du Donon et ses secrets.

2 juin, 2010 à 18:35


Laisser un commentaire