Accueil Economie Enquêtes des BLE sur les produits lorrains dans les grandes surfaces

Enquêtes des BLE sur les produits lorrains dans les grandes surfaces

9 min lues
1
0
31

Nous avons dernièrement réalisé une grande enquête sur les produits lorrains référencés dans les grandes surfaces, en particulier sous les marques « Nos régions ont du talent » pour E. Leclerc et « Reflets de France » pour le groupe Carrefour. Nos premières impressions, qui tendaient vers un manque de représentativité et de lisibilité des produits lorrains, ont malheureusement été confirmées. Le constat est sans appel. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a du boulot à faire dans ces grandes enseignes, notamment dans les magasins hors Lorraine. Voici nos conclusions. 

Après avoir vérifié les données récoltées sur le terrain, nous les avons confrontées aux références mentionnées sur les sites internet des deux marques. Il y a en effet aussi peu de produits dans les rayons que sur leurs sites internet. 

Ainsi, la marque « Nos régions ont du talent » ne référence que … trois produits lorrains, à savoir les fameuses mirabelles de Lorraine, en fruits de bouche et en préparation de fruits cuits au chaudron, et du fromage avec le Munster, dont la production est réalisée à hauteur de 95 % en Lorraine et non en Alsace comme il est coutume de croire (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/04/11/la-lorraine-cette-terre-fromagere/). Dès lors, on peut légitimement se demander où sont passés la quiche, le brie, les pâtés, le fuseau, les madeleines, la liqueur de mirabelle, les bonbons des Vosges, les dragées et tant d’autres. Troublant et frustrant. De même, le site internet de la marque présente une erreur grossière. En effet, quand on clique sur la carte de France pour afficher les produits lorrains répertoriés, on tombe tout simplement sur une image d’un village … alsacien ! Bravo. C’est vraiment n’importe quoi et honteux. Où est donc passé notre belle Lorraine ? 

Et ce n’est pas la marque de l’enseigne concurrente, à savoir « Reflets de France », qui relève le niveau. Au contraire. En effet, le site internet présente à la page consacrée aux produits du terroir lorrain une magnifique vue sur … la cathédrale de Strasbourg ! On croit rêver. Seulement cinq produits lorrains y sont de même référencés, principalement des fromages (brie lorrain et de Meaux fabriqués dans la Meuse), des mirabelles et des Flammenküche préparées en Moselle. 

Résultats des courses : nous n’avons dénombré que cinq produits lorrains différents. Autrement dit peanuts quand on sait que ce genre de marques référence parfois des dizaines de produits différents pour certaines régions. 

Dès lors que faut-il en déduire ? Tout simplement que les grandes enseignes de distribution françaises ont une méconnaissance assez impressionnante du terroir lorrain, alors que la Lorraine possède un des plus riches patrimoines gastronomiques et culinaires (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/03/26/une-filiere-a-mettre-en-valeur/, http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/02/14/vins-de-lorraine-lunion-fait-la-force/ et http://forumdeslorrains.forumactif.com/gastronomie-et-specialites-lorraines-f6/). Tout ceci constitue à nos yeux une véritable injure faite à la Lorraine et à sa gastronomie. Cette offre extrêmement réductrice et cette visibilité très limitée dans les grandes surfaces démontrent également un manque cruel de communication et de valorisation des producteurs et des institutions de Lorraine. 

Nous pouvons enfin nous interroger sur les raisons de cette si faible représentation. Ainsi, cette dernière traduirait-elle vraiment un intérêt limité des grandes surfaces pour les produits lorrains ? Ne serait-elle pas au contraire le signe d’une certaine inaction des producteurs lorrains eux-mêmes en raison d’un cahier des charges trop contraignant et d’un bénéfice réduit ? De la même manière, quel rôle, positif ou négatif, jouent les Appellations d’Origine Contrôlées (AOC), les Indications Géographiques Protégées (IGP) et certains labels propres à la Lorraine comme « La Lorraine, notre signature ! » (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2009/12/15/la-lorraine-notre-signature/) dans ce manque de référencement ? Par ailleurs, l’industrie agro-alimentaire est-elle suffisamment forte et présente sur notre territoire pour éventuellement peser dans les négociations commerciales ? Le poids commercial des PME lorraines du secteur ne serait-il pas trop faible ? Ces dernières ne proposeraient-elles pas des produits de trop bonne qualité et trop chers pour être commercialisés dans les grandes surfaces ? 

Afin de lever le doute et de faire évoluer les choses, les BLE ont écrit une lettre aux responsables des marques « Nos régions ont du talent » et « Reflet de France ». 

Vous pouvez retrouver ces lettres et cette enquête sur BLE Fondation (voir : http://blefondation.e-monsite.com/rubrique,produits-du-terroir-lorrain,696879.html). 

Nous vous tiendrons naturellement informés de l’avancée de ce dossier.   

(Sources : http://www.e-leclerc.com/nosregions/home.asp?region=lorraine&ta=list; http://www.refletsdefrance.fr/carte/index.html

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par Groupe BLE Lorraine
Charger d'autres écrits dans Economie

Un commentaire

  1. Homer

    12 mai, 2010 à 14:31

    C’est Scandaleux de la part des chaines de supermarché lancer des produits des patrimoines régionaux en se trompant même sur la photo de la région (la cathédrale de Strasbourg c’est quand même un peut gros). Du coté des produits c’est sûr que la Lorraine n’est pas très représenté mais d’autre régions sont dans le même cas (et peut-être que l’alsace qui est sur-représentée nous fait de l’ombre) …

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le temps des micro-brasseries en Lorraine

Elle est belle et bien révolue l’époque des brasseries traditionnelles en Lorraine. Place …