Centre de ressources numériques sur la Lorraine

Investissements dans le thermalisme en Lorraine

Le Vittel thermal spa a dernièrement ouvert. Il propose un hammam, un jacuzzi, des massages au savoir noir sur une pierre chaude, ainsi qu’un espace nordique. Un véritable havre de paix de 2 400 mètres carrés qui symbolise à merveille la reprise en main constatée dans la station vosgienne. Rappelons que la municipalité a racheté l’établissement thermal au groupe Partouche en 2008. Une acquisition stratégique quand on sait que si cet équipement est mal exploité, cela perturbe assez fortement le développement économique et touristique de la ville. Il faut dire aussi que le groupe Partouche n’y faisait strictement rien. Aucun investissement en 7 ans et il y perdait 800 000 euros par an. Autrement dit, la station dépérissait. Il était donc temps que la municipalité intervienne, sous peine de voir disparaître petit à petit les 80 000 nuitées induites par les cures. Et c’est ce qu’elle a heureusement fait. Car en plus des 1,7 millions d’euros investis dans le spa, 1,2 million d’euros a été consacré à des travaux, certes moins spectaculaires, mais ô combien importants comme le changement du système de pompage de l’eau thermale, afin de mettre définitivement un terme aux soucis d’analyses aquatiques connus ces dernières années.

thermes Contrexéville

Rotonde et galeries des Thermes de Contrexéville (Crédits photos : Yorick Petey)  

On constate la même effervescence et le même engouement dans la commune voisine de Contrexéville, puisque la ville a racheté en 2009 les thermes et la galerie thermale pour un montant de 1,6 millions d’euro au même groupe Partouche. Il est vrai que le thermalisme constitue l’âme de la ville. Afin de conforter et développer la station, un hôtel de 53 chambres devrait voir le jour à l’horizon 2012-2013. Il sera directement relié à l’établissement thermal par une passerelle. Le tout grâce à 4 millions d’euros d’investissements privés. La même somme va être investie dans la restructuration de la galerie thermale. Contrexéville s’est positionné sur le créneau des séjours bien-être, avec comme leitmotiv la minceur. C’est pourquoi plusieurs aménagements agrémenteront prochainement les lieux avec la création d’un espace nutrition, d’un spa thermal minceur et d’un atelier des saveurs pour apprendre aux clients à cuisiner de manière équilibrée. Autant de nouveautés qui permettront à Contrexéville de célébrer avec faste son 250ème anniversaire.

21 avril, 2010 à 18:27


2 Commentaires pour “Investissements dans le thermalisme en Lorraine”


  1. bloggerslorrainsengages écrit:

    Changement aux thermes de Plombières.

    Le groupe hôtelier DocteGestio a dernièrement été choisi comme repreneur des thermes de Plombières-les-Bains par le tribunal de commerce d’Epinal, après s’être engagé à y investir 1,35 million d’euros et à conserver près de 60 % des emplois.

    Rappelons que les thermes de Plombières-les-Bains (3,6 millions d’euros de chiffres d’affaires en 2008) avaient été placés en liquidation judiciaire en mars. C’est la première station thermale des Vosges. Elle accueille environ 4 000 curistes par an (voir : http://blogerslorrainsengages.unblog.fr/2010/04/24/a-la-source-du-thermalisme-en-lorraine/). Il ne restait plus que l’offre de DocteGestio après le retrait de la commune de Plombières-les-Bains, qui avait un temps proposé la reprise des thermes sous forme de régie municipale.

  2. Groupe BLE Lorraine écrit:

    Les thermes de Contrexéville ont dernièrement rouvert après trois mois de travaux. Ces derniers ont avant tout porté sur la nouvelle installation de traitement de l’air, ainsi que sur la rénovation de certains éléments de décoration de la piscine qui étaient abîmés. Après ce lifting, la station thermale vosgienne entend désormais préparer l’arrivée de curistes en rhumatologie d’ici trois ans. Cette nouvelle spécialité devrait permettre de multiplier leur nombre par trois.


Laisser un commentaire